Premier regroupement du collectif jeunes « Haute Performance 2019 – 2020 » à Dinard

0
362

Au Dinard Golf, ce week-end se déroulait le premier regroupement du collectif « Haute
Performance 2019 – 2020 » encadré par Tamara Page-Jones, Conseiller Technique Fédéral et Erwan de Quénetain, Entraîneur DE / certifié Trackman et en charge de l’outil durant le week-end. Le groupe était composé de Jacques Rousset, Inès Archer, Emma Falcher, Lou Divet et Ewen Falcher (espoir invité). Seul absent, Baptiste Touchard qui se trouvait en déplacement avec son entraîneur référent, Jean-Dominique Savidan sur la durée du week-end.

Ce regroupement avait plusieurs objectifs :
– Proposer un volume horaire conséquent d’entraînement sur une structure de qualité. En
effet, pour ces jeunes souhaitant s’orienter vers la Haute Performance, le volume
d’entraînement doit être présent. En moyenne, nous pouvons comptabiliser pour les joueurs de ce groupe entre 10 et 15 heures d’entraînement golfique et 3h30 de préparation
physique par semaine. Avec des objectifs élevés, les moyens doivent également être élevés.
– Un des rôles de la Ligue est d’apporter auprès de ses meilleurs éléments de l’expertise. Celle- ci était présente durant ces 2 jours à travers le Trackman. Chaque joueur est arrivé avec un axe précis à travailler avec l’outil, défini par l’entraîneur référent et c’est Erwan qui a conduit toutes les séances individuelles et recueilli les précieuses données qui seront transmises à l’entraîneur de chacun. Le but est d’affiner, confirmer ou ajuster le travail de chaque joueur, voir ce que ni la vidéo, ni l’œil ne peuvent voir.
– Des temps de travail individualisés ont été mis en place en lien avec chaque entraîneur
référent, ceci, grâce à une plate-forme individualisée regroupant tous les facteurs de
performance (préparation physique, programmation d’entraînement, suivi technique,
matériel, stratégie, stats, nutrition, calendrier, préparation mentale, environnement…). La
Ligue a souhaité mettre en place cet outil pour faciliter le suivi de tous ces aspects de la
performance et fluidifier l’échange entre les différents acteurs concernés par chaque projet
individuel. La Ligue a organisé au préalable une visite auprès de chaque famille en présence de l’entraîneur référent pour échanger autour des différents facteurs de performance et voir de quelle façon nous pouvons nous positionner pour répondre au mieux aux besoins de chacun. Les pilotes du projet restent l’entraîneur référent et la famille.
– En parlant de facteur de performance, la Ligue a organisé au Campus Sport Bretagne de
Dinard, samedi après-midi des tests physiques avec le préparateur physique référent, Davy
Séradin. Ces tests ont pour but de voir l’évolution depuis Mars 2019, date des derniers tests, confirmer le travail qui a été fait par chacun. Ils serviront également de point de départ pour la programmation hivernale physique pour préparer au mieux ces futurs athlètes. Ces tests sont indispensables pour mesurer et contrôler l’évolution de chacun et ajuster les axes de travail.
– Nous avons également profité de pouvoir bénéficier de 2 jours d’entraînement au Dinard
Golf et travailler la spécificité du petit jeu sur un Links. Au programme 2020 apparaissent
plusieurs grosses épreuves se déroulant sur des links. Pour ceux et celles qui visent
également des participations sur des British, la maîtrise de ces coups sera un atout
incontestable sur les autres joueurs. Faire preuve d’adaptation, de créativité, visualiser des
trajectoires auxquelles ils ne sont pas forcément habitués. Une thématique forte du week-end, également en s’appuyant au préalable sur une analyse globale de leurs stats « petit jeu » sur SeeGolfstats qui confirme qu’un réel travail doit être effectué dans ce secteur pour optimiser leur scoring.
– Un grand merci à Jean-Guillaume et le Dinard Golf pour leur accueil. Merci également au
Campus Sport Bretagne à Dinard, Davy Séradin, Erwan de Quénetain et tous les jeunes pour leur implication et forte motivation ce week-end. L’ambiance et l’atmosphère y furent
excellentes !

Tamara Page-Jones