Quels Grands Prix pour 2012 ?

67
978

La ligue de Bretagne compte actuellement 12 Grand prix y compris le championnat de Bretagne, ces compétitions réparties sur trois départements  (curieusement les Côtes d’Armor n’ont pas de Grand Prix) donnent des points pour le mérite national mais seul le Grand Prix de Bretagne à Dinard donne des points pour le WAGR (World Amateur Golf Ranking), ce classement Mondial est devenu une réference depuis que le golf est sport Olympique. En France 40 Grands Prix donnaient en 2011 des points pour le WAGR,  pour être pris en compte ces grands Prix doivent impérativement se dérouler sur trois ou 2 tours avec MP comme Dinard.  La Bretagne qui fait partie des grosses ligues (en effectif) ne peut rester à l’écart du concert Mondial…. Serge Ludot (président de la commission sportive) a son idée , il ne devrait pas tarder à répondre via « la bulle  » !  Et vous , chers nombreux  lecteurs (vous avez lu 2059 pages du site de la ligue samedi), quel est votre avis ?

67 COMMENTAIRES

  1. La ligue de Bretagne est frontalière avec 2 régions,son choix est naturel et limité, il n’en est pas de même pour les autres régions, en procédant ainsi on retourne à nouveau vers une organisation nationale qui existe déjà : ce n’est pas simple.

  2. Tout à fait d’accord avec Alain et Antoine, il faudrait pouvoir harmoniser les grand prix entre les 3 régions, et faire la part des choses, c’est a dire déterminer les grand prix qui n’ont plus lieux d’être vu leur catégorie sur les dernières années..
    Et sinon, le problème n’est pas le fait de gagner les grand prix en -3 ou en +3, c’est juste que si nous voulons avoir des grand prix intéressants et agréables a regarder pour les personnes qui suivent , et agréables a jouer pour les participants, il faudrait régler ces problèmes de drapeau une bonne fois pour toute.. Cela ne favorisera pas forcément les bons joueurs car le parcours deviendra scorable pour tous et c’est ce type de grand prix que nous voulons non? où les joueurs peuvent scorer et où toute surprise de vainqueur est possible,
    bref

  3. Encore merci à Jean Jacques d’avoir déclanché ces discussions sur les GP et nous ne pensions pas lorsque nous en avons discuté que nous aurions plus de 60 commentaires.
    Avec Mickael nous connaisssions une partie des demandes et nous cherchons des moyens pour y répondre.
    Pour la concertation avec les autres ligues elle se faisait déjà mais nous l’avons accentuée en prenant directement contact avec les clubs afin d’éviter la concurrence ainsi Baden et Queven ont avancé leurs GP¨pour ne pas etre en concurrence avec Sablé et Baugé et La Baule.
    Pour les GP sur 3 tours en plus de DINARD il y aura en 2012 RENNES et ST LAURENT et nous verrons s’il y a un impact sur la catégorie.
    Tout à fait d’accord avec Vincent il faut que les clubs améliorent leur communication et utilisent les relations des meilleurs joueurs.
    L’hébergement compte également ,en faisant attention au statut amateur,je le fais depuis longtempsà St Laurent et j’ai hébergé de nombreux joueurs chez moi
    aussi je pense qu’avec des efforts des membres on peut diminuer les coûts pour les Joueurs.
    J’espére que ce débat fera bouger les mentalités

  4. (jjlm – perso)Pour être référencé au « wordl ranking », un GP doit avor 3 tours, la ffgolf envoie les résultats vers le WAGR et ceux ci décident…. un GP catégorie 7 donne plus de points qu’un GP catégorie 8…..of course. Autre info: Un GP ne peut pas être « sponsorisé » par exemple: Grand Prix « Golfouest.fr » ou  » Citroen » c’est pas spossible…..en 2012 deux ou trois GP devraient avoir 3 tours…. Rennes c’est sur… peut être St Laurent… affaire à suivre…

  5. salut à tous,

    je lis avec attention tous les commentaires des uns et des autres. Nous sommes bien d’accord que ce que nous voulons c’est de rendre plus attractif nos grands prix; nous avons, selon moi, tout ce qui faut pour ça: parcours, motivations des uns et des autres, région attractive, etc….. En dehors des aspects économiques, obstacle difficile pour beaucoup, peut être faudrait il prendre conseils auprès des organisateurs de grands prix qui ont une bonne catégorie. Evidemment, je pense à nos amis dinardais, qui en connaissent un rayon en la matière, puisqu’ils acceuillent depuis bien longtemps un champ de joueurs suffisant pour avoir une bonne catégorie. Nous savons tous que les très bons joueurs amateurs se concertent entre eux pour savoir où ils vont aller jouer, et ainsi être sûr de se retrouver en nombre suffisant pour faire de ce grand prix, un 6 ou un 7 (voire mieux, on peut tjrs rêver!!). C’est certainement un gros boulot d’attirer tous ces joueurs, mais je crois, et merci à Dinard de confirmer, que c’est le seul moyen d’y arriver. Je suis beaucoup trop incompétent en la amtière pour pouvoir donner des leçons, mais ce serait pas mal de fouiller ds cette direction. Tous ces joueurs étudient le calendrier de près, et s’organisent en fonction. Il faut donc, peut être, et comme cela a déja été suggére, harmoniser le calendrier, et jouer de ses relations pour les décider à venir. La Bretagne mérite un calendrier de grands prix attractifs pour les meilleurs joueurs, cela permettant ainsi à des joueurs du coin d’un plus faible niveau d’être confronté à eux, et ainsi progresser. Pour avoir la chance de participer à Dinard (notamment en Mars), j’ai eu la chance de pouvoir jouer avec des mecs que je ne pourrais jamais côtoyer autrement; eh ben, c’est quand même vachement cool!!!
    Merci donc à tous ceux qui connaissent du monde (et il y en a, j’en suis sur: n’a t’on pas le président de la fédé dans nos contrées???) de voir ce qu’ils peuvent faire!!! Dinard a certainement à coeur de garder son leadership en matière de grand prix, mais d’autres « gros » grands prix seraient bénéfiques pour tout le monde!!

    Longue vie à nos Grands Prix, c’est vraiment trop sympa!!

    A bientôt pour la nouvele saison!!

  6. Pour ma part, effectuant quasiment tous les Grand Prix bretons depuis quelques années(avec Christelle), le Breiz Ranking était un moyen plaisant de se mesurer aux autres joueurs bretons,d’autres ligues utilisent un système similaire et font des listes de joueurs protegés (hors jeunes) par rapport à ce classement(ligue de Poitou charentes par ex).Par ailleurs je pense que l’attraction des compétitions sponsorisées pénalise largement les GP de clubs voisins, du coup beaucoup de joueurs(jeunes et moins jeunes) préfèrent jouer pour gagner un lot que des points hypotétiques au mérite.
    Le Breiz Ranking, dans cette formule ou une autre, permettait d’avoir un objectif différent que celui des élites et espoirs, sachant que dans beaucoup de grand prix, si l’on retire les plus de 30 ans(plein tarif),et les plus de 4 d’index, le champ de joueurs se verra largement diminué.
    Pour notre part, que vivent les Grand Prix Bretons, christelle et moi seront de la partie !!!!!!!!!!

  7. Bonjour à tous,
    je viens de lire une partie des commentaires et prendre connaissance par la même occasion des projets de la Ligue de Bretagne en matière de Grands Prix.
    pour ma part, j’aimerai que l’on rappelle les problèmes qui peuvent, outre le coût et la concurrence d’autres Grands Prix, empêcher les meilleurs joueurs français à participer à nos Grands Prix :
    1/ la distance avec leur lieu d’habitation
    2/ le manque de reconnaissance hormis celle du Grand prix de Bretagne (nombre de points plus importants): Attractivité
    3/ un choix de dates préférentiel (week end prolongé)

    Quelles solutions peuvent par conséquent être amenées, car c’est à mes yeux le point principal du débat :

    1/ Une demande de la Ligue à la Fédé pour obtenir un ou deux grands prix supplémentaires rentrant dans le classement mondial ? est ce possible ? il faut peut être jouer sur la fibre ryder cup 2018 pour faire avancer les choses et des projets qui ont permis à la fédé et à la France d’obtenir cette magnifique compétition !
    2/ Une publicité plus importante de nos joueurs ou représentants ?
    3/ la création de partenariats entre clubs, restaurants, hôtels, centres de vacances, association et ainsi proposer un package (inscription au grand prix, logement, transport) permettant aux joueurs de connaitre au mieux le coût final : ensuite aux ligues et aux associations de proposer une prise en charges pour leurs joueurs protégés

    Bien à vous

  8. Comme pour le classement des Ecoles de Golf en Bretagne, le « Breiz Ranking » permettait d’avoir une visibilité sur les joueurs bretons hors les « semi-professionnels » qui sont classé au « ranking national » (belle défense de la langue française, soit dit en passant…).
    Il doit y avoir une petite douzaine de joueurs bretons au « ranking national », il devait y en avoir plus de 100 la dernière année du « breiz ranking » (belle défense de la langue bretonne, soit dit en passant…).
    Une fois de plus, je regrette que l’élitisme (nécessaire) fasse disparaitre l’esprit « tous au golf ! », qui, pour moi, est aussi nécessaire !

  9. @Mickael
    Je disais dans mon message précédent que trop de GP tue les GP, pour y remédier une suggestion :En Bretagne il y a bon an mal an une douzaine de GP. Si l’on réduit drastiquement, après accord des intéressés Cad les responsables des 3 ligues de la région Ouest, à 4 GP par ligue, il y aurait 12 GP par saison ce qui serait largement suffisant aux joueurs de GP de faire évoluer leur index et pouvoir se « frotter » aux autres bons joueurs tout en restant dans des dépenses raisonnables. Bien entendu les GP tourneraient dans chaque ligue et là tout le monde serait content (peut être ?….) sujet à soumettre au prochain comité directeur de la ligue.

  10. Enfin, pour répondre à la concertation entre les 3 ligues, c’est compliqué car chaque club veut conserver « son » GP;
    par contre, nous essayons d’en tenir compte le plus possible…Par exemple, le GP de Baden est avancé d’une semaine pour ne pas tomber en même temps que celui de Sablé-Solesmes et nous sommmes en contact avec la ligue de Basse-Normandie pour essayer de reculer d’une semaine le GP de Granville afin qu’il ne tombe pas le même WE que celui de Ploemeur…

  11. Quelques remarques:
    @ Xavier: depuis cette année, les joueurs « protégés » sont également défrayés des GP qu’ils jouent en Bretagne, selon les résultats obtenus pour les > 17 ans(barème basé sur les points du mérite amateur); ils ont également « l’obligation » de jouer les GP bretons prioritairement, sauf s’ils jouent un GP de catégorie supérieure

    @ Alain: pour ce qui est du « Breizh ranking », le mérite national est suffisamment explicite pour « comparer » les joueurs bretons entre eux, d’autant que les meilleurs joueurs bretons jouent prioritairement en Bretagne

    Par contre, il est contraire aux règles du statut amateur de « défrayer » les premiers d’un tel classement…

    @ AFG: le classement régional des EdG permet d’avoir une visibilité (certes imparfaite…), un barème de toutes les EdG de la région dans le même classement

    Là aussi un mérite national des EdG existe mais toutes les EdG bretonnes ne sont pas (pour le moment…) représentées…
    Il fallait donc trouver un classement intermédiaire, fonctionnel dans la ligue voisine, qui n’empêche en aucun cas la gestion d’un mérite départemental!!!!!

  12. Je fais partie de ceux qui regrettent le « Breiz Ranking » qui était motivant pour les joueurs bretons, même si ce n’était que « pour l’honneur » !
    On s’en servait aussi pour le « classement des Ecoles de Golf du Finistère » que l’on avait créé il y a quelques années (Jeunes du Finistère qui marquaient des points au « Breiz Ranking » ou pas…). On a abandonné ce classement depuis, puisqu’il y a eu le classement de la Ligue de Bretagne en 2011.
    C’est dommage que, classiquement en France, les nouveaux responsables suppriment ce qui avait été fait « avant », au lieu de l’améliorer et le garder !
    Pour les aides aux joueurs, les réflexions de Xavier Blond sont très intéressantes et il faudrait donc sans doute, de façon assez simple, prendre la distance kilométrique (supérieur à 100 km par exemple) plutôt que « hors de la Ligue de Bretagne » !…
    Ce qui n’empèche certainement pas le besoin de concertation Bretagne-Pays de Loire-Basse Normandie pour les dates !!!

  13. Pour ce qui est du soutien des joueurs et joueuses bretons pour les GP en Bretagne,cela a existé avec le Breiz Ranking, classement obtenu sur les résultats en GP bretons et devait défrayer les premiers mais abandonné hélas….

  14. (mauvais clic) niveau équivalent on peut imaginer que la ligue de Bretagne puisse soutenir la présence de ces joueurs sur les GP bretons.

  15. Merci pour ces precisions.
    J ‘approuve comme tout le monde une politique de soutiens des meilleurs joueurs(euses) et espoirs bretons. Il est necessaire de soutenir le presence de nos joueurs dans les GP de niveau supérieur mais a GP de nivea

  16. Bonjour à tous,

    je voudrais répondre à l’interrogation d’Olivier concernant la prise en charge des joueurs protégés.

    Si cela n’a pas changé (quelqu’un me corrigera si besoin), les joueurs protégés ne payent pas leurs droits d’inscription aux grands prix en Bretagne par contre ils n’ont pas d’autres aides sur ces grands prix (frais d’essence, hébergement, …).
    Pour être aidé sur ces autres frais il faut qu’ils sortent de la Bretagne.

    Pour résumé, un joueur protégé (en général -25 ans) ne va pas payer son inscription à un grand prix breton (environ 35€ pour les plus vieux) mais va payer tout le reste, alors que si il sort de la ligue il va payer son inscription (toujours le même montant) mais sera aidé sur tous ces autres frais (parfois plus rentable pour lui du coup).

    Par exemple, un joueur habitant à Rennes sera défrayé sur ces frais en allant jouer le grand prix de Caen (180 kms) mais ne le sera pas si il va jouer le grand prix de l’Odet (220 kms).

    Il faudrait peut-être que la ligue permette aux joueurs protégés de profiter de leur subvention même sur les grands prix bretons afin qu’il ne soit pas tenté d’aller jouer le grand prix de la ligue d’à côté.

  17. Et une petite requete, je me doute que ce n’est pas forcement evident sachant qu’ils accueillent deja l’open …

    Mais un grand prix a Pleneuf, sur notre parcours breton qui accueille le challenge tour, ca serait beau quand meme !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.