Jean Luc Poulain : « Les licences jeunes, notre principale préoccupation pour 2015 »

9
1454

Après un an de Présidence, Jean Luc Poulain, a bien voulu répondre à nos questions sur la vie du golf Breton et son avenir.

JLP_1Quel est le bilan global 2014au niveau de la LBG ?

Le bilan sportif est plutôt correct : 19 jeunes ont été qualifiés pour les championnats de France , 7 ont passé le cut et Candice Mahé va jusqu’au 1/4finale. Elle gagne par la suite le tournoi fédéral jeunes (Octobre) et joue France Espagne Jeunes avec deux victoires en match play. Hugo Archer en moins de 13 ans avait possibilité d’aller très loin au France Jeunes , satisfaction quand même avec sa deuxième place au championnat de Bretagne adulte .A noter aussi que 50 équipes de clubs seront présentes en 2015 dans les différents championnats, bon fonctionnement également de la sections CAEF avec plus de 228 joueuses inscrites. Satisfaction également au niveau de notre site internet qui est un excellent outil de communication interne avec près de 1,500,000 pages lues en 2014,

Situation beaucoup plus difficile par contre au niveau de nos licenciés, si en adultes les effectifs sont à peu près stables, il n’en est pas de même chez les jeunes où on l’on note une baisse significative avec moins 12% de licenciés.

A propos des jeunes, sont ils assez suivis, ont ils assez de compétitions ?

Il existe au niveau des départements ce qu’on appelle les « mini tours » avec une bonne participation, les jeunes jouent en strokeplay au niveau départemental alors que souvent dans les clubs ils jouent le week end en stableford avec la plupart du temps des joueurs qui ne sont pas de leur âge…. une situation à essayer d’améliorer.
Le Grand Prix de Dinard jeunes a connu un immense succès pour la première année , le lieu et la réputation du club en sont pour quelque chose. Beaucoup de jeunes sont restés sur la touche mais à cette période de l’année on ne pouvaient qu’engager 96 joueurs. L’an prochain ce GP jeunes va bien entendu être reconduit, on verra aussi une autre compétition jeunes voir le jour (date à déterminer) entre les championnats départementaux et les championnats de Bretagne, cette compétition en strokeplay mise sur  pieds par les épreuves Foussier qui en plus de leurs compétitions traditionnelles ont décidé d’aider les jeunes. Merci à eux.
Nous envisageons aussi de demander à réserver dans les Grands Prix traditionnels, des places pour les jeunes qui pourraient ainsi jouer entre eux et obtenir par exemple une « victoire minime au GP de St Laurent », reste à voir si cela est JLP_2possible avec les clubs organisateurs.

Indispensable pour la cohésion des clubs, les compétitions par équipes sont ignorés par le public et la presse tant la lisibilité de ces compétitions est inexistante. Que peut on faire ?

Nous avons 50 équipes au niveau national, à ce niveau la ligue ne peut pas faire grand chose , par contre au niveau régional on peut tenter d’innover, rendre ces compétitions attractives, claires et compréhensibles,par exemple mettre sur pied un «  direct » comme nous le faisons pour les Grands Prix . Ces compétitions deviendraient plus « claires » à suivre , elles seront essentielles pour la cohésion des clubs mais il faudrait essayer de changer la formule de jeu, je vais demander à la commission sportive de réfléchir sur cette compétition qui n’étant pas qualificative donne une latitude de propositions  .

La baisse des licences au niveau des jeunes semble vous préoccuper, qu’envisagez vous de faire pour enrayer cette baisse chronique ?

3% en 2013, 12% en 2014 l’érosion des licences jeunes continue de façon inqiétante, il est clair que les nouveaux rythmes scolaires ont eu une influence sur les moins de 10 ans, en cas de multi-activités les parents choisissent souvent la proximité géographique par rapport au domicile, aux clubs d’aller peut être un peu plus vers l’école…. Concernant les plus de 10 ans , le chiffre de la baisse fait mal , nous devons réfléchir pour donner envie aux jeunes de venir au golf mais aussi et surtout de rester au golf. Certains clubs ont vu leur effectif jeunes baisser de 10 à 20% , cette situation va être notre principale préoccupation pour 2015 !

Comment voyez vous l’avenir du golf ?

JLP_3On pouvait espérer qu’avec l’arrivée  de jeunes talents Français sur la scène internationale (Dubuisson, Levy, Wattel ect ..) , les jeunes viendraient vers le golf mais manifestement cela ne suffit pas, dans notre pays le golf n’est pas « vu » par le grand public, les chaines de Télévision en clair ne diffusent jamais des images de golf contrairement au tennis, Vélo, athlétisme et autres… La Ryder Cup de 2018 qui « doit » faire venir en masse le public vers le golf sera malheureusement sans doute également diffusée  en « payant »…. alors que faire ? A nous, ligue, Clubs, AS de faire de la promotion locale, en utilisant par exemple notre structure gonflable grand public, en nous rapprochant de la presse locale prête à parler golf à condition de les approcher, même chose pour les médias numériques locaux et essayons d’être présent lors des grands rassemblements comme la foire de Rennes par exemple.Une médaille olympique pour le golf en 2016 aurait sans doute plus de lisibilité pour les non golfeurs d’aujourd’hui avec en plus des images en clair!
En Bretagne nous perdons des licences surtout jeunes mais le bilan sportif est assez bon avec de très jeunes talents objectifs ; gardons donc espoir. Nous parlerons bien entendu de tout cela lors de notre assemblée générale le 24 janvier à Cap Malo.

9 COMMENTAIRES

  1. Merci P.H pour tes remarques pleines de bon sens et je peux témoigner que tu les mets en place à St Laurent où les jeunes ont apprécié ton soutien lors de leur intégration dans l’équipe 1.
    Bonne chance à toi pour tes cartes.

  2. Bonjour messieurs
    Petit message en provenance de l’Espagne ou il ne fait pas forcement plus chaud que par chez nous (comme quoi..)
    Je tiens a encourager cette decision de mettre en avant les jeunes au sein de la ligue car l’avenir se trouve entre leurs mains. Selon moi, il faut continuer a mettre en place une preparation rigoureuse et sortir du simple loisir car je pense que lorsqu’il deviendront de plus en plus performants et commenceront a (impossible de mette des accents avec mon pauvre portable.. Dsl) remporte des tournois, alors ils seront galvanises et alors ils pousseront les autres avec eux. C’est ce qui c’était passe avec Damien Perrier et Francois le Goff. Il me semble judicieux que la ligue pousse les meilleurs jeunes a se deplacer vers d’autres regions pour uy jouer les gros grands prix afin qu’ils apprennent d’avantage de ce sport car l’experience n’y est pas du tout la même que lors des tournois jeunes bien evidemment. Il faut que les jeunes se deplacent ensemble et qu’une belle equipe de Bretagne soit cree pour defendre nos couleurs. C’est un cercle vertueux qu’il faut mettre en place. Et je suis certain que des joueurs comme moi par exemple auront le plaisir d’aider ces nouvelles generations et de voir le golf breton prosperer.
    Toutes mes salutations messieurs.
    Quant aux critiques faciles, elles ne servent bien evidemment a rien et n’ont jamais fait avancer quoi que ce soit.. (A bons entendeurs)

  3. Tout à fait d’accord avec cette décision mon cher Jean Jacques car on en a assez des donneurs de leçons anonymes ils feraient mieux de s’impliquer dans leurs clubs et ainsi mettre en action leurs idées qu’ils regardent le travail fait par Claude BOUCHE pour le CD 56 et pour les jeunes de ST Laurent c’est beaucoup plus utile pour les jeunes.

  4. Je crois que le Président a raison quand il dit que la réforme des rythmes scolaires a beaucoup d’influence sur la baisse des effectifs… pour les écoles de golf (il serait d’ailleurs intéressant de les consulter pour connaitre les baisses d’effectifs précises et leur diagnostic).
    Je crois aussi que beaucoup d’A.S. ont été (un peu ?) phagocytées par les seniors et qu’elles ont perdu leur politique dynamique et clairement vers les jeunes…
    Pour faire plaisir à JJ : Il y a maintenant le nom (qu’il connait depuis ?…) !!!

  5. A l’avenir, Monsieur « Richard », veillez à emprunter un autre pseudonyme afin qu’il ne puisse être associé à mon nom.
    Richard Triaire, Président PGA Bretagne

  6. Deux commentaires et ….. déjà deux « courageux » qui omettent de clairement se nommer…
    Toujours les mêmes …. Le premier « Richard » ( IP: 193.252.xxx.xx ) a déjà posté sous plusieurs pseudos: « la critique facile », « un golfeur parmi tant d’autres » ect… Et ce depuis 2008 … comme quoi les années se suivent et les « nullos » sont toujours là … Quant au second « Jean » ses propos sont tellement incompréhensibles qu’ils en deviennent inoffensifs ..
    Allez on peut rêver à des commentaires un peu plus « constructifs dans les jours qui viennent …

  7. Situation critique mais mauvaise analyse Monsieur le Président. Car avant de parler de compétition, il faut avant que les jeunes viennent à ce sport, pour pratiquer un loisir, mais je n’entrant que competition. Pourtant les années doivent logiquement servir de leçon. Combien de jeunes ont été protégés très jeunes, ou la ligue a investit sur eux, sont encore présents à l’âge de 16 ans ? Aucun Monsieur. Que faites vous pour l’après minime 2 année. Rien non plus, hormis les Grand prix en cadet il n’y a rien d’organiser. Alors je pense , monsieur, qu’avant de parler de compétition et pour attirer et garder les jeunes il faut peut-être revoir les fondamentaux de tout sport avant tout c’est a dire le plaisir de pratiquer ce sport. Aujourd’hui il faut d’abord construire avant d’aller plus loin.

  8. votre analyse sur la baisse significative des jeunes pratiquant le golf est intéressante et les pistes d’amélioration aussi(les faire jouer ensemble par exemple)…Mais vous oubliez l’essentiel..L’investissement financier que représente ce sport pour une famille..(école de golf+matériels+abonnements+déplacements compet !!!)pour les voir s’ennuyer pour la plupart lorsque l on va voir ce qui se passe le mercredi dans beaucoup d’écoles de golf(celles ou les pros sont salariés par exemple!!!)

Comments are closed.