Grand prix de Baden (Avril 2000): « Olivier Bottineau, Jean-François Le Tallec, Guillaume Poumes et Romain Perrus favoris »

0
355

Article du 15 avril 2000 ( Journal Ouest-France – Fabien Le Pen)
Le Golf de Baden organise samedi et dimanche une épreuve fédérale de la Ligue de Bretagne. Près de 95 participants, dont 45 de premières séries, sont ainsi attendus sur le green de Baden. De nombreux joueurs extérieurs mèneront sans aucun doute la vie dure aux meilleurs bretons.

Après Dinard, le Golf de Baden met en place la deuxième épreuve fédérale de la Ligue de Bretagne de la saison, réservée aux premières séries messieurs (hcp 0-8) et dames (hcp 0-11). Cette compétition se joue sur deux tours en stroke-play plus play-off en cas d’égalité. Cette année, le plateau sera de haut niveau car de nombreux joueurs extérieurs à la Ligue de Bretagne se sont déjà inscrits. On peut noter en effet la présence de Laurent Meriaux (hcp 0) et de Mathieu Laplaud (hcp 2) de Bordeaux-Lac, d’Olivier Bottineau de Cornouailles, Jean-François Le Tallec de Brest, Guillaume Poumes et Romain Perrus de Cise-Blossac, et les Morbihannais Mickaël Mahéo et Mathieu Pezzin. Chez les féminines, la favorite semble être Tamara Pages Jones de Carantec. Près de quarante cinq joueurs sont déjà inscrits en 1° Série et le Grand Prix sera complété par un Critérium réservé aux 2° Série. Pour Hervé Calvar, « la grosse différence cette année, c’est que la compétition reste ouverte » . Même pour les jeunes, la situation semble assez souple et chacun, en attendant le faux pas des leaders, peut espérer. « Le nombre de participants, et surtout de 1re Série, s’accroît chaque année » , se réjouit le capitaine des jeux de Baden. « On y vient de partout. En fait le terrain, jugé assez difficile, doit les intéresser pour augmenter leur handicap de jeu ». Venir gagner à Baden relève donc d’un beau challenge ! Soyons un peu chauvins et espérons ainsi que nos Morbihannais seront se montrer à la hauteur sans trop goûter au bunker et aux sapins de Baden… Début des hostilités, samedi matin, avec un final programmé dimanche après-midi.