Dans la presse : Knappe et Schwartz sourient, Perrier grimace ….

0
955

Tandis que l’Allemand Alexander Knappe a frappé un grand coup, le camp français baignait entre satisfaction (Schwartz) et déception (Perrier). Sur un green, une journée ne ressemble jamais à la suivante. Ou à la précédente. Sur le parcours de Pléneuf-Val-André notamment. Il suffisait de voir la colère contenue de Damien Perrier pour s’en convaincre. Le Breton de Cicé-Blossac venait, par la faute d’un double bogey (deux coups au dessus du par) sur l’ultime trou du jour ….. Lire la suite

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.