Bilan 2012 : « Nous régressons par rapport aux autres ligues » (Bertrand Tessier)

8
1117

 

A une semaine de l’assemblée générale de la ligue de Bretagne de golf , le Président Bertrand Tessier a accepté de faire un  bref bilan de l’année écoulée.

Q : Il y a en Bretagne 365 licenciés de plus en 2012 est ce suffisant ?

BT : Ce n’est pas trop mal  au niveau de la quantité, nous sommes toutefois  loin bien  des chiffres prévisionnels  fédéraux.

Q : Au classement National, tant au niveau adulte que chez les jeunes,la Bretagne sommes loin du compte depuis quelques années, que faire ?

BT : Il est clair que nous connaissons une période difficile au niveau des jeunes. Nous allons continuer à faire des stages, des championnats départementaux et de ligues , déjà pour les faire jouer. Au niveau des adultes nous sommes par rapport au niveau National en chute .

Q : Dans les autres disciplines sportives, quand les résultats ne sont pas là ont met en cause les structures, la motivation des joueurs et des clubs,  l’entrainement et les entraineurs, qu’en est il au niveau de la ligue de golf.

BT : Au niveau des structures nous avons de quoi faire en Bretagne, au niveau de la motivation quand on en parle, tout le monde est d’accord qu’il faut faire quelque chose, par la suite ça ne suit pas vraiment. Nous avons vraisemblablement aussi un problème au niveau  de la pédagogie, la ligue, les comités départementaux , les association sportives et les parents  investissent énormément et le retour sur investissement n’est pas à la hauteur.

Q: Il y a t-il une solution miracle pour revenir à un niveau correct en Bretagne.

BT : Il faut cesser à tous les niveaux, clubs, AS,CD  et ligue les différents « cocoricos »(*) et repartir avec humilité.

(*) allusion fait vraisemblablement aux diverses AG ou toutes les catégories sont «champions du  monde ou champion de quelque chose ».

 

8 COMMENTAIRES

  1. Je suis un jeune de 14 ans qui fait maintenant du golf depuis 8 ans je fais environ 14 heures de golf par semaines moi j’ai toujours été motivé et j’en fais par tous les temps bien sur ce n’est pas le cas pour tout le monde.Bien sur il faut du travail avoir de la motivation et être soutenu par son entourage

  2. A ces jeunes… tous des paresseux… bien sur!!! le problème est complexe mais sans le soutien et la volonté des clubs et de l’encadrement; pas de salut possible… pour un gamin de 10-15 ans se retrouver au quotidien seul devant son tapis ou au tee du 1 par tous les temps ce n’est pas toujours facile, s’ils ne trouvent pas un peu de motivation et de soutien chaque jour de la part des adultes peu de chance de percer.
    De plus le niveau depuis 10 ans a largement progressé au niveau national et international et il est nécessaire de regarder autour de soi ce qui se fait de bien et en tirer des enseignements sans pour autant copier-coller les pôles du Club France.

  3. Tout à fait d’accord avec jlm, tout ce que les entraineurs, les clubs, les CD, la Ligue peuvent faire n’est rien sans un travail personnel régulier et consistant !

  4. Une idée juste comme ça, ce n’est que mon avis, pour jouer au plus haut niveau il faut peut-être tout simplement bosser. L’école de golf, les stages, les regroupements espoirs ou élite etc ….c’est sympa mais ce ne sont que des bases de travail. Le haut niveau des jeunes aujourd’hui en France est si élevé que pour prétendre en faire partie il faut juste s’appuyer entre 10 et 15 heures d’entrainement par semaine (même en hiver….surtout en hiver).
    Notre Zizou national a eu un jour une « pensée » (si..si): « Sans travail le talent ne sert à rien, le talent ça te met juste à l’aise pour bosser, sans bosser on n’y arrive jamais. »

  5. C’est vrai que les résultats 2012 (des Jeunes) sont (très) décevants.
    On a eu les meilleurs résultats il y a 10-12 ans, du temps où l’Entraineur de Ligue était…Dominique Jouan !
    Mais qu’est-ce qu’il y a vraiment changé depuis ???
    Il me semble qu’il y a effectivement moins d’envie de jouer de la part des Jeunes, pourquoi ?
    On peut se poser la question de la multitude de petites compétitions, avec peu de monde et des règlements compliqués, et aussi des stages régionaux dont on ne voit sortir pas beaucoup de progrès côté Jeunes…
    Il faudrait peut-être revenir au basique simple : des stages départementaux avec un (ou deux) regroupements « Ligue » par an, pour les meilleurs, sur 2 (ou 3) jours, et limiter le nombre des compétitions à des rassemblements importants comme les « minitours » et Championnats au niveau départemental et les Championnats de Bretagne au niveau régional : Les Jeunes aiment à se retrouver dans de grandes compétitions.
    Bon, ce sont mes idées…alors…

Comments are closed.