AG de la ligue : Et s’ouvre une année pleine d’interrogations….

57
1639

AG_01 Galerie Photos –  Après les différents compte-rendus des commissions, qui présentaient bien entendu des bilans globalement positifs, le Président Jean Luc Poulain abordait le sujet qui « fâche » du moment à savoir la baisse des licenciés et notamment au niveau des jeunes. La réforme du temps scolaire, les réseaux sociaux qui « accaparent les jeunes », les golfs de chaines peut intéressés par les écoles de golf, voilà les sujets mis sur la table sans qu’on puisse réellement définir les causes exactes de cette baisse de licences. Autre sujet « chaud » abordé par le Président, la mise en place par la Fédération Française d’un « badge » fédéral, une sorte de super licence (50 € de plus) à destination des joueurs de bon niveau qui participent aux compétitions fédérales ( aux Grands Prix notamment), un sujet que ne manque pas d’inquiéter Jean Luc Poulain, « Les grands prix c’est important pour la ligue, tout le monde y gagne et je crains que cette disposition ne fasse disparaître les Grands Prix de catégorie 9 et 10, ces compétitions nous donnaient une certaine lisibilité dans la presse qui plus est ». Gérard Nadot, le secrétaire Généra de la Fédération, présent à L’AG, tentait de rassurer la salle, en expliquant « que le golf loisir ne devait pas payer le haut niveau, et que le Grands prix supprimés pouvaient devenir des compétitions de ligue », mais … sans donner des points au classement Français ce qui signe, ou presque, la mort de ces épreuves.
A une époque ou le golf Français pro se porte bien, il n’en va vraiment pas de même pour le golf amateur qui voit venir une année 2015 avec de nombreuses interrogations.

57 COMMENTAIRES

  1. Excellente prose, j’adhère.
    Nous n’avons qu’une seule solution : dire « Non » et ainsi prendre exemple sur d’autres taxes qui ont avorté face à la mobilisation.
    Non, je ne paierai pas les 35 € ( qui deviendront 50 € dès l’an prochain).

  2. Monsieur le modérateur et webmaster jj le .m pouvez vous au préalable corriger mes fautes de syntaxes ou grammaticales afin que ma prose n irrite pas notre illustre ami francis ! Je vous prie de bien recevoir toute ma reconnaissance

  3. Bon effectivement le dossier de la fédé est bien léché ..il y a pleins de jolies couleurs, des petites bulles qui pétillent, des mots chaleureux qui nous valorisent… C est un régal à lire! Bravo au concepteur qui fera surement carrière dans la politique. Le changement c est maintenant ( malheureusement) les petites gens comme moi n ont pas leur mot à dire! mettre la main au porte monnaie devient une évidence quand on (essaye) pratique un bon (des fois mediocre) niveau! Certes on souffre de la comparaison avec  » les autres sports  » tennis, rugby, pétanque, fléchettes, curling, billard, babyfoot…ect ect, mais au final le porte monnaie, quand tu joues au golf il trinque ( pas comme au rugby quoique le Kine et les troisièmes mi temps???) bref tout ça pour dire que quand tu joues au golf t as un abonnement honnereux, une licence et une cotisation as qui n est pas donnée… Donc un moment donné ça coince! La patronne elle te montre les comptes et elle dit faut faire des choix: t arrêtes golf+ (Qui nous prend aussi pour des vaches à lait aussi au passage)ou tu fais des grands prix… Voyez le dilemme!! On est dans la merde les gars…ça devient difficile à suivre et pourtant on a envie de jouer dans cette super ligue fédérale que la fédé essaye de nous vendre! On aura tous un joli pins et un stylo pour signer la carte. Sauf que pas mal de copains ne seront plus là pour boire la bière après la partie. C est triste, le golf perd ses valeurs humaines! Le pognon, le pognon, le pognon y a plus que ca! Francis 35 euros c est rien mais a la fin ca commence a faire!

  4. Cher monsieur Francis merci pour la leçon de grammaire, par contre pensez à vous relire pour éviter les fautes de frappe ou d’orthographe. Bref un peu puéril pour un sujet qui me sembles sérieux…vous jouez en mid amateur donc vous n’êtes pas jeune…je ne parle pas au nom des joueurs protégés mais de ceux dont les Parent assument tout les frais, hôtel, gasoil, inscription, jour de congé. La politique de haut niveau de notre sport ne doit pas faire porter à nos pratiquants les plus méritants, le prix d’une gestion défaillante.

  5. Cher Monsieur le Verche, dans votre intervention je me suis arrêté à « …ni le nom mais qui n’ai ni jeune… » ! Saleté de grammaire française trop compliquée, hein ?
    Bon, j’avoue, j’ai quand même lu votre message (sic !), et pour votre info, je ne suis pas vieux, je ne suis pas riche, je suis né en Bretagne, et, merci de me relire, je ne méprise personne…
    Vous semblez bien informé du coût des GP pour les jeunes, alors pourquoi ne parlez vous pas des tarifs de la licence et des grand prix pour les jeunes ? Il me semble qu’ils bénéficient déjà de tarifs très intéressants pour participer à un maximum d’épreuves. Ces mêmes jeunes (pas tous je vous l’accorde) sont financés pas les AS de leurs clubs… Alors ne me faites pas une leçon d’économie pour une dépense d’une licence fédérale à 35 € par an…

    La FFG a enfin communiqué sur le circuit fédéral, l’article est visible sur ce lien : http://www.ffgolf.org/Golf-Amateur/Competitions/Droit-de-jeu-circuit-federal/Droit-de-jeu-annuel

    Bon Golf

  6. Où en est-on de l’idée de boycott puisque ce n’est plus que 35 euros… Ma sensation c’est qu’il y’aura de moins en moins de monde à jouer les grand prix! Tous ces joueurs qui n’en faisaient que 1 ou 2 près de chez eux ou sur leur golf favori sans aucune prétention si ce n’est le plaisir de joueur deux jours à la maison… ne le feront plus! On se retrouvera donc avec 20% de moins de joueurs sur les grand prix bretons… Et on perdra le côté sympa!
    Autre interrogation: l’âge moyen des joueurs de grand prix… Sommes nous vraiment des vaches à lait pleines aux as?
    Et enfin ceux qui parlent de comparaison aux autres fédérations et bien pour avoir eu quelques licences à mon actif je peux dire que je n’ai jamais connu pareil gestion!
    Bref je suis partant pour un boycott et pourtant j’aime le golf et les grand prix

  7. Décidément tout le monde s’appelle Philippe sur ce site, en fait je venais demander à Philippe Leverche d’être moins confus donc s’il peut nous le faire en plus clair.

  8. Philippe le verche. Monsieur Francis , dont ont ne sais ni l’oririgine ni le nom mais qui n’ai ni jeune ni dans le besoin, et ce permet de mépriser la réaction de toute une ligue (acteurs non élus) cela vous arrange sans doute de vous confronter sur le plan économique plutôt que sportif. Un grand prix coûte cher pour un jeune golfeur qui en as besoin pour exister au rancking. Mais il est vrai que cela est un problème de pauvre…quant aux gestionnaires ils restent librent d’accepter les conditions que leurs ligues ou fédération leur proposent, mais ne font pas de profits pour autant.sectionner le sport par l’argent me dérange définivement.

  9. Il est bon le Mr francis! C est vrai …il a tout dit …mea culpa….pas si cher après tout!!! AUX ARMES CITOYENS !Ouais on est bien français aussi en Bretagne, on gueule quand on vit une injustice …aujourd hui lorsque tu n es pas joueur protege ou que tu n es pas membre d une as pleine aux as…eh bien tu craches…j entends bien les arguments de la qualité des parcours, du travail nécessaire, mais il n est pas question de ça dans ce débat Mr francis!! Le débat c est badge federal=financement haut niveau federal=financement joueur protege=joueur qui ne payent pas leur 6 grands prix dans l annee (et sûrement pas leurs seaux de practice) donc oui le bonnet rouge peut être de sortie! C’est une lutte des classes, une lutte contre l injustice faite aux pauvres petits golfeurs qui s entraînent tout l hiver dans la boue et qui n ont pas moyen de se payer un green fée au golf national! Donc oui on gueule et c est bien légitime! On souhaite que la fédération fasse d autres propositions de financement que ce badge federal!

  10. C’est amusant de lire tous ces commentaires ! Regardez un peu ce qu’il se passe dans les autres fédérations pour les joueurs de competitions fédérales et haut niveau avant de vous plaindre. Faire un grand prix au tarif adulte de 70 € pour 3 voir 4 tours (soit 23,34 € le 18 trous pour 3 tours) sur un parcours préparé qui demande une activité plus importante pour le staff d’un golf donc plus couteux, le retour sur investissement est faible voir nul. Généralement les golfs arrivent à l’équilibre avec les consommations au restaurant, quand il est géré par le golf ! En fait les golfs et le fédé font des efforts pour proposer des parcours de qualité et une organisation à la hauteur à des tarifs intéressants, mais on trouve encore des mécontents. Je connais plein de joueurs qui se font rembourser leurs participations aux GP par leurs clubs, les AS aident bien souvent les meilleurs joueurs et/ou les plus jeunes de leur Golf (repas et frais de déplacement).
    Je fais environ 6 GP par an, plus les championnats de France amateur et Mid/am soit une trentaine de « tour » par an, soit 1,67€ de plus par jour pour quelqu’un qui paye plein tarif sur tous les événements. Je préfère de mon côté relativiser, si cela peut permettre à la Fédé de continuer d’avoir les moyens de préparer et organiser les épreuves fédérales, nécessaires à la sortie de nos futurs champions.
    Je voudrais réagir aux personnes qui se plaignent de l’augmentation du tarif au Golf National. Commencez par regarder les tarifs des golfs d’exceptions à l’étranger, ou même seulement les golfs où se jouent des épreuves du circuit Européen… Vous ne trouverez pas un GF à moins de 100 €. Pourquoi le GN, sous prétexte que c’est le golf de la Fédé, le GF devrait à 30 € pour les licenciés ? C’est quand même un des rares (si ce n’est pas le seul) parcours de la region Parisienne où l’on peut jouer toute l’année avec une qualité de fairways et de greens parfaite… Le GN n’est pas un parcours « du dimanche », c’est justement le golf qui doit être un exemple reconnu dans le monde, encore plus avec la RC en 2018. Il demande beaucoup de travail et d’effort, pourquoi le brader, sachant qu’il coute déjà beaucoup d’argent…. Vraiment, je comprend pas !
    Une attitude bien française de se plaindre tout le temps, que je reconnais volontiers pratiquer, je ne dis pas que ça me fait plaisir de payer 50 € de plus ma licence, ni de payer le GF du GN aux nouveaux tarifs, mais quand c’est nécessaire et justifié je l’accepte !

    Bon golf les bonnets rouges du Golf !

  11. Poun info, j’ai eu cet après midi à ce sujet le Département Sport Amateur de la FFGolf.
    Voici la réponse :
    « une communication fédérale sera mise en place à la fin du mois de février ou au plus tard au début du mois de mars, pour vous annoncer les modalités précises si ce projet arrive à terme. En effet, une décision à ce sujet sera prise lors du prochain comité directeur de la fédération, à l’heure actuelle rien n’a été voté. »
    Nous devrions donc être fixé rapidement.

  12. « 5 paquet de cigarettes, 10 bières, 1 boite de balles… » (il pourrait mettre son nom) Pense aux personnes qui font 1 ou 2 grand prix (joueurs loisirs) soit 25€/grand prix en plus

  13. En tant que joueur loisir qui aime la compétition, j’essaie de participer au grand prix de mon club tous les ans, c’est l’occasion de se jauger sur 2 jours dans de bonnes conditions de jeu et de prendre part à une petite fête du golf. Je me limite à un grand prix par saison donc.
    Dépenser 50 euros supplémentaires en plus de mon abonnement, du droit de jeu pour le grand prix et du montant de la licence me parait inconcevable. Malheureusement je ne participerai plus à ce grand prix.
    Dommage aussi pour le golf en général et les grands prix qui à mon avis devraient voir le nombre de leurs participants baisser de manière significative, si cette mesure était adoptée.

  14. bonjour à tous,
    le problème est toujours le même: où va et, à qui profite cette argent? Je crois pouvoir dire que tout le monde a déjà dépensé 50 Euros au bar ou ailleurs en connerie en tous genres et que ça ne changeait pas le cours de leur vie (je n’en fais pas une généralité, on est bien d’accord!!). Le tout est de savoir si cette somme est vraiment redistribuée a bon escient et qu’elle n’engraisse pas certaines personnes au passage!!!
    Vive les grands prix pour tous, et surtout pour former nos jeunes, qui peuvent s’aguerrir pour des échéances plus importantes, plus tard, s’ils progressent suffisamment (et ils ne le feront que si ces grands prix existent!!).
    La fédé sera bien obligée de nous donner des nouvelles assez vite sachant que la saison va vite démarrer, et, il nous tarde tous, je crois!!

    a très bientôt sur les parcours

    vincent

  15. A cause de la Ryder Cup non financée ils sont en train de remettre le golf dans le club fermé des nantis, je viens de vérifier le tarif des green fee du National: 96€ !!! mais pour le provinciaux qui doivent se déplacer pour y jouer il faut rajouter voiture péage + hôtel, pas sympa !!!!!!!!!!!

  16. D’accord avec Domi, cela reste uniquement une taxe.
    Aucune nouvelle de la FEDE alors que la liste d’inscription de certains GRAND PRIX est close et premier Grand Prix de la saison Vendredi 13 Fevrier.
    Bizarre …….

  17. Aujourd’hui je viens de partager une partie avec un ami ( JOUAN . F ) au golf national.
    À notre grand étonnement , nous étions les seuls à jouer malgré un temps magnifique.
    Cause : – Green fee : 96€ puis 120€ à partir de début Mars
    Une bière après le golf ?
    4,40€ (25cl)
    Et nous ne sommes qu’à 4 ans de la Ryder Cup …..
    Je crois pouvoir affirmer que notre Fédération a besoin d’argent.

  18. Il n’a jamais été évoqué une redistribution de tout ou partie des 50€ aux clubs pour la préparation des terrains, les 50€ c’est pour le budget de la Fédé.
    Ca commence à faire contre publicité pour cette chère Ryder Cup, on a l’impression qu’ils sont déjà aux abois !

  19. Est ce que vous avez tous compris que cette demande complementaire est de 50euros par an pour pouvoir faire des GP sur des parcours prepares.
    5 paquets de cigarettes!!!
    10 bieres!!!
    1 boite de balles!!!
    ….

  20. En effet Chatel, sans vouloir être trop hors sujet, (je m’excuse par avance) pour ma part l’abonnement dans le magnifique golf ou je joue à encore pris 30 euros cette année, çà m’envoie un trafic pour 27 trous certes, a 1700 euros AS / licence adhésion comprise, j’étais à 1280 il y a 4 ans sans quelconque remise, çà me laisse perplexe…

    Je vais donc prendre des cartes de type « le club » ou « golfy » pour m’y retrouver et donc jouer au greens fees!
    Evidemment on voit ici les gagnants et les perdants dans l’affaire.
    Quoique la perte d’un adhérent dans un club ne se compense pas par ses erratiques greens fees qu’il viendra faire…

    Pour revenir sur le badge, je n’y ai pas compris la portée financière, ce site m’aide à être moins « déconnecté » de la réalité golfique en France et dans notre belle région
    J’y vois pour ma part sans malice un coût à supporter par de jeunes joueurs que je trouve là encore intenable. De plus autant vous dire que le peu de joueurs de mon club (ayant le niveau grand prix) au nombres de de 3 ou 4 , ne participeront plus a ces grands prix. Ce n’était pas pour la gagne qu’ils venaient! mais pour vivre un grand prix et ses conditions optimale de l’intérieur. Cela n’est peut être pas le but premier des grands prix mais cela à aussi son charme.
    Enfin dans mon club de 700 adhérents, certains jeunes le long de mes 8 premières années semblent avoir raté un rendez vous avec l’organisation de la fédération, j’admet que les talents doivent être exceptionnels et jeunes. Mais combien de jeunes de 16 ans ont stoppés le golf car ils ne voyaient plus ce que ce sport pouvait leur apporter avec des indexs tournant entre 3 et 6. Pourquoi des journées de repérage ne sont t’elle pas organisés par club? Y en existe t’il déja? (je suppose) Qu’est ce qui aerte la fédération par exemple qu’un joueur lambda est repéré. N’y a t’il que des animaux de foire bercés au golf dés le plus jeune age?, ou aussi des jeunes en devenir qui se mettent a ce sport par passion et par envie de résultat? Ces derniers semblent à mon humble regard laissés parfois sur la touche de la fédé, mais peut être ma vision est surement parcellaire.

    Bien cordialement.

  21. suis d’accord avec Yves (ai déjà donné un avis ici) et pour compléter je pense que le golf retourne vers sa réputation grand public initiale à savoir un sport de riches,de notables…
    Un abonnement annuel qui augmente de 7 ou 8 % montre bien que les gestionnaires sont déconnectés des réalités économiques du moment.
    Bien chère Ryder Cup, et ce n’est pas fini !!!!

  22. Au delà de de badge fédéral facheux, les niveaux de cotisation des golfs deviennent intenable pour de grand nombres de golfeurs.Pour ma part au bout de 8 ans, je ne peux plus suivre, est passé par là, la fameuse « crise ».
    Il y a peu de renouvellement d’adhésion en fin de 1er année. Pourquoi? parceque les prix d’accès en 2nd année sont souvent délirants. Je sais bien que cela est hors sujet, mais pourquoi les clubs et les chaines ne jouent t’elles pas le jeu de là dessus? j’entend bien que le budget d’un golf est fragile, mais je comprend pas comment on peut essayer de démocratiser et proposer si peu de base tarifaire différentes. Certes certains club l’ont bien compris entre les-18 ans, les -30 ans , les- 35 ans voir parfois (plus rare) moins de 40 ans. Désolé si je ne suis pas très clair a ce sujet , mais je trouve que de ce côté là des pistes pourraient être envisagés concernant la recrudescence de joueurs et donc de licenciés…

  23. OK Jean Luc on est d’accord que la Fédé n’a plus pu imposer sa compagnie d’assurance (concurrence impossible)et produit lié, mais la baisse de garantie qui a fait baisser le tarif aurait aussi du bénéficier au licencié = je redis donc qu’il s’agit d’une augmentation déguisée de la licence bien au delà des 3€.
    Bien chère Ryder Cup !!!

  24. OK Jean Luc on est d’accord que la Fédé n’as plus pu imposé sa compagnie d’al’assurance suite mais la Fédé a bien empoché

  25. La question de l’assurance ( pour laquelle la perte de garantie pour les licenciés a été imposée suite à poursuite de la commission de la concurrence , ce n’était surtout pas un souhait fédéral ) est très pertinente , actuellement la fédération travaille sur la possibilité d’une assurance fédérale globale intéressant tous les licenciés . On n’a pas que des nouvelles qui nous préoccupent , le maintien des grands prix restant pour la ligue et les clubs concernes fondamental .

  26. La fédé estime a 10 000 le nombre de joueurs qui participe a au moins un grand prix dans l’année, soit 2,5% des licenciés.
    Admettons que nous allons perdre environ 2000 de ces joueurs, 8000×50 = 400000€ c’est ce que la fédé aimerait bénéficié en plus de la nouvelle augmentation de 1€ sur la licence adulte en 2015.
    Je trouve cela dommage de punir une minorité de joueurs de bon niveau qui participe a la vie sportive des différentes ligues.
    Cela ne va faire que renforcer les plus grands clubs car les AS prendront en charge cette licence pour conserver leurs bons joueurs.
    Les grand-prix de petites catégories vont-ils disparaître ? Comment allons-nous faire pour découvrir de nouveaux talents ?
    Les autres ligues ont-elles déjà communiqué a ce sujet? Sommes-nous les seuls a réagir ?
    Il serait bien que la fédé change d’avis et trouve d’autres subventions afin de compenser cette baisse de licenciés dans le but de financer la Ryder cup 2018.
    Il n’est pas trop tard.

  27. Licence et assurance
    Je viens sur le même sujet d’E.Le Bris
    En fait en plus des 3€ de cotisation, il faut aussi ajouter l’augmentation cachée qui correspond à la baisse de protection du contrat d’assurance de nos licences = baisse de la prime, et ces € la Fédé a préféré les garder.
    Pour cette raison le prix de la licence aurait du baisser en 2013 voir ne pas augmenter, mais au fait aujourd’hui l’assurance couvre quoi puisqu’on nous propose de souscrire à des contrats volontaires ….. supplémentaires et payants (voir site FFG rubrique assurance).
    Autour de moi personne ne peux répondre et même de poser la question surprend, aujourd’hui lorsqu’on joue au golf EN COMPETITION, joue t-on avec l’assurance licence ou notre responsabilité civile perso ?
    Et quid du golf en semaine HORS COMPETITION, est-on assuré par la licence ou notre responsabilité civile perso ?
    Jean Luc, la ligue pourrait-elle nous éclairer sur ce point.
    Merci d’avance

  28. Je n’ais pas en tant que pro l’habitude d’entrer dans la polémique, mais la je suis scotché. Faire payer à notre base sportive le prix du déficit de notre fédération…? Les grand prix sont alimentés par des golfeurs qui s’investissent totalement dans leur passion, comment imaginer leur faire payer plus alors qu’ils sont souvent jeunes et sacrifient déjà beaucoup choses pour constituer la base de notre au niveau. Bref faire payer aux plus méritant, cela me choques et quid des championnats France et autres …,? Catégorises grand prix.

  29. Bonjour a tous,
    Le montant annuel de la licence n’a t-il pas été réévalué de 3 euros en 2012 pour participer au financement de la Ryder-cup 2018 ? (à vérifier)
    Si c’est bien le cas, ces 3 euros multipliés par le nombre de licenciés et les 3 années passées ne pourraient-ils pas subvenirent aux frais engendrés par le haut niveau, précédemment cités, plutôt qu’au budget semble t-il pharaonique de la-dite Ryder-Cup 2018 ?!

  30. En réponse à Mr POULAIN.
    « affirmer que la ffgolf cherche par cette mesure à « s’engraisser » sur le dos des licenciés n’est pas acceptable et encore moins lorsqu’on a été « joueur protégé » .

    CELA VEUT DIRE EN QUELQUE SORTE QUE LORSQU’ON EST JOUEUR PROTEGE NOUS N’AVONS PAS LE DROIT DE DIRE CE QUE L’ON PENSE, MAIS SURTOUT DE DIRE TOUT HAUT CE QUE LES GENS PENSENT TOUT BAS. PEUT ETRE QUE J’UTILISE PAS LES BONS MOTS MAIS JE NE SUIS PAS LE SEUL A NE PAS ETRE D’ACCORD AVEC CETTE PROPOSITION DE « BADGE FEDERAL » A CE QUE JE VOIS. JE N’AI EN AUCUN CAS VOULU ETRE INSULTANT, J’AI JUSTE VOULU DIRE CE QUE JE PENSE A MA MANIERE(SUREMENT MALADROITE).

  31. Merci, Monsieur Jean Luc Poulain , de nous préciser que le badge fédéral n’est pas fait pour financer la ryder cup.

    Si l’on considère que 10% des licenciés fait au moins un grand prix par an, soit quasiment 45000 personnes ( pour arrondir dans le bon sens )

    Pensait vous , Monsieur le président, que dans le meilleur des cas 2,5 millions d’euros ( 45000*50) seront suffisants pour financer le haut niveau amateur sur du long terme ?

    C’est un problème bien français, on taxe les riches, puis on s’étonne qu’ils partent. On taxe les golfeurs de grand prix, ne pas s’étonner s’ils ne prennent plus de licence.

    La cause de cette mesure ( badge ) étant le manque de licenciés, arrêtons de nous voiler la face, le système actuel ne peut durer.
    Pour attirer de nouveaux golfeurs ( Opération tous au golf ) rien à dire, super idée.
    Concernant la CONSERVATION de ses nouveaux golfeurs…. On peut clairement s’améliorer.

    Les chaînes de golf dictent leur loi.
    Ils ont parfaitement su exploiter l’aspect commercial de la carte verte, avec les formules à volonté ( NGF ) ou all inclusive ( Blue Green ).

    Si j’étais président de ligue, je leur ferais constater leur échec dans la fidélisation du golfeur.

    Quand est que va t- on formé du vrai golfeur ?
    À savoir un golfeur, qui reste année après année.

    ( source Figaro )
    2011 +2,65%
    2012 +1,6%
    2013 -2%
    2014 … Encore une baisse significative

  32. Réponse de Jean Luc Poulain, Président de la Ligue –

    La réflexion ou le désaccord que l’on peut avoir sur une mesure annoncée, sans être encore tout à fait validée dans son champ d’application ne doit pas laisser la passion prendre le pas sur la raison, désaccord ne veut pas dire insulte ! Je souhaite apporter des explications aux absents de l’AG de la ligue où ne sont présents que vos Présidents d’AS.

    La ffgolf a des salariés qui travaillent dans le domaine sportif, juridique ou comptable (ex taxe foncière des clubs en 2014!!) les élus qui dirigent la ffgolf sont comme vous et moi bénévoles, mettant toute leur passion dans notre sport et quand un problème surgit à savoir : baisse des licences et exigence du financement du sport amateur haut niveau, la solution n’est pas forcément évidente et les opinions peuvent diverger.
    Gérard NADOT, secrétaire général de la ffgolf, nous a exposé le sport amateur de haut niveau et son coût élevé (organisation de grandes épreuves nationales et internationales, regroupement des équipes de France jeunes dont Candice MAHE, organisations des divisions nationales par équipe …..pôles ….)
    La Ryder Cup a un budget totalement indépendant du sport amateur, badge fédéral ici donc hors sujet !!!
    Nous avons et tout particulièrement en région besoin de ne perdre aucun licencié, la dotation ffgolf représente plus de 50% du budget de la ligue de Bretagne avec le budget sport que vous connaissez. Pour la ffgolf les licences représentent près de 70% de leurs recettes.
    Notre souhait est de ne pas devoir à appliquer une décision faisant perdre très vite la majeure partie de nos grands prix.
    Demander de cotiser plus à des licenciés pratiquant notre sport de façon plus compétitive (même s’ils savent très bien que le très haut niveau n’est pas leur objectif) est un choix difficile.
    Le Président Jean Lou CHARON est sûrement préoccupé plus que d’autres par le nombre de licenciés qui n’augmente pas comme espéré, par contre affirmer que la ffgolf cherche par cette mesure à « s’engraisser » sur le dos des licenciés n’est pas acceptable et encore moins lorsqu’on a été « joueur protégé » .
    Je veux bien comprendre que tout cela pose questions, le sport amateur haut niveau a un coût, échanger sur le problème et les solutions retenues est normal, par contre insulter ne fera pas avancer grand-chose !!
    Le bon sens c’est la licence, et tous ensembles
    Sportivement

    Jean Luc POULAIN (06 80 46 10 97)

    Président ligue de Bretagne

  33. Autre sujet mais tout aussi passionnant: la licence personnel golf !

    Quand on voit des conjoints de salariés « personnel golf » obtenir une licence « personnel golf » alors que ces personnes n’ont aucun un contrat de travail avec la personne morale gestionnaire du golf et/ou l’association sportive, on se dit qu’il y a une véritable faille dans le système….
    La fédération ferait mieux de faire payer ces personnes peu scrupuleuses (et surtout malhonnêtes) !

  34. Stop le gavage et les mesures imbéciles
    Par mesure de rétorsion je ne prendrai pas de licence cette année, je la prenais pour le fédé malgré mon arrêt des compétitions depuis 3 ans.

  35. encore une idée pondu par des foutus parisiens qui ne sortent pas de leur région. Ca ne les dérange sûrement peut être pas mais dans une aussi petite région que la notre ca peut devenir très problématique! Je pense que l’idée de ne pas renouveler sa licence pour l’instant est une bonne idée Laurent chose faite pour moi.. Je serais le premier à ne pas souscrire à cette « SUPER LICENCE » qui ai juste fait pour engraisser les comptes de notre fédération. A mon avis ils remarqueront en 2016 que c’est une grosse « CONNERIE »! A moi les compétitions de club qui feront vivre mon as et non cette fédération qui se plante d’année en année! Si je ne me trompe pas la fédération francaise de golf est l’une des fédérations francaise qui emploi le plus de monde, pourquoi pas commencer par la? La c’est 25000€ Ou 30000€ par tête c’est sûrement plus efficace que 50€ par joueur ☺️

  36. La part prévue des 500 000 licences ne sera certainement pas au rendez vous du financement de la Ryder Cup 2018, la FFG doit donc trouver des sous.
    Mais commencer par les 50€ de la super licence est RIDICULE, ça ne génèrera jamais une somme significative, même pas une goutte d’eau !
    Par contre trouver de vrais sponsors va devenir essentiel pour compenser ce trou; je n’ai pas envie de voir mon sport sali dans la rubrique économique au titre « bouillon financier ».
    Une autre piste qui devrait rapporter bien plus que les 50€ peut être trouvée par l’optimisation des frais généraux !
    Heureux Barbaret qui n’est plus là pour gérer

  37. La « mort » programmée de la plupart des GP bretons !! difficile de masquer la stupeur et la deception face à une « taxe » aussi inique. Vous avez raison : je crains que seule une pression financière puisse faire évoluer les choses.

  38. Serge, pour poursuivre ce que tu disais sur la suppression de cette TAXE, il suffit simplement que les clubs ne renouvellent pas nos licences pour l’instant, aucune remontée financière à la FFG jusqu’à nouvel ordre.
    Les premiers Grands Prix sont dans deux mois, les instances fédérales ont le temps de trouver une solution.
    Si Jean Luc propose cette solution à d’autres présidents de Ligue, la pression peut devenir forte.
    À suivre…

  39. Je trouve les arguments du « responsable » de la fédération présent à l’AG, digne d’arguments d’hommes politiques…
    La vérité est-elle si dure à dire?
    Quand on prépare un budget prévisionnel avec une augmentation du nombre de licenciés, on s’attend à plus de recette… Evidemment, comme on nous le répète à longueur de temps, il y a une diminution de ce nombre (moins de recettes pour ceux qui ne suivent pas)… Et comme c’est un mal français dans toutes les instances dirigeantes, on préfère aller chercher vers le contribuable, plutôt que de réduire la voilure.
    Sortons les calculatrices : sachant que le budget de la FFG en 2013 est de 27 millions d’€ (chiffres de la FFG) et que les licences représentent 65% des recettes (chiffres FFG toujours), calculez ce que représente une baisse de 5% des licenciés dans un budget : (je vais vous aider) 27 M * 0.65 = 17,55M => 877 500€ (soit 3% du budget)
    Dire que les GP coûtent chers, devant un parterre de bénévoles qui savent pertinemment qu’aucune participation de la fédération n’arrive pour aider à faire ces GP, devant un parterre de gens sans qui la vie des clubs n’est rien, devant un parterre de collecteur des cotisations de la fédération… C’est une honte !!! De plus, monter les golfeurs loisirs, contre les golfeurs GP, ça n’a pas de sens, je fais des GP depuis que j’ai… 13 ans, et croyez moi quand je vous dis que je suis un golfeur loisir du dimanche, au même titre qu’un autre golfeur de mon club !!! Mais il est vrai que c’est plus facile d’aller chercher des fonds vers les golfeurs qui font des GP, qui sont mordus par ce sport, car ils arrêteront moins facilement qu’un débutant qui verrait la cotisation prendre 100% (de 52€ part fédé, à 50 + 52 = 102€)
    Une explication précise et pas vaseuse sur l’objectif de ce badge et sur son allocation serait la bienvenue.
    Ps : je pèse mes mots par rapport à ce que je pense réellement
    Ps 2 : je pose ça là pour information
    http://www.ffgolf.org/La-federation/Notre-institution/Organisation/Organigramme
    http://www.ffgolf.org/La-federation/Notre-institution/Organisation/Commissions

  40. Bonjour à tous,
    Pourquoi en est on arrivé à un Badge fédéral ?
    La fédé recherche telle des fonds ?
    Probablement … elle a tablé sur une augmentation considérable de son nombre de licenciés jusqu’à 2018.
    Cette augmentation n’étant pour l’instant pas au rendez vous ….

    Bref , selon moi , le mal est plus profond.
    Je le constate depuis 3 ans dans mon golf parisien …
    Depuis quelques années énormément de golfeurs débutant prennent une licence la première année, bénéficie d’un tarif très avantageux sur les cours , parcours , clubs etc…
    La deuxième année , lorsque l’on doit payer, des cours ( individuels ) , de vrais clubs, un abonnement … Le prix peut se multiplier par trois suivant les golfs.
    La volonté de la fédé, il y a quelques années était d’ouvrir le golf à un maximum de personnes….
    Maintenant il serait bien de penser à les conserver…
    Et ainsi éviter de faire payer les joueurs de GP.

  41. Comme la plupart des participants à l’A.G de la Ligue je n’ai pas du tout été convaincu par les arguments du Secrétaire de la FFG pour cette licence fédérale,quand il dit que les GP coutent cher à la FFG alors que ce sont les clubs et plus particulièrement les A.S qui assument les frais.D’autre part dresser les joueurs loisir contre ceux qui font les compétitions c’est une forme de racisme.Et en plus il n’y a aucun effort de fait pour les jeunes puisque le tarif est le meme que pour les adultes contrairement à la « licence de base » ce qui risque de compromettre les GP jeunes car un jeune de 13 ans devra prendre la fameuse licence à 50€ pour faire le seul GP jeunes de Bretagne; il faudra peut etre faire appel aux « bonnets rouges » pour s’opposer à cette Golfotaxe ; ce qui est sur c’est que cela ne va pas encourager les bénévoles.J’espère que cela va faire réfléchir nos responsables et qu’ls penseront qu’en diminuant les dépenses c’est un bon moyen d’équilibrer un budget ce que nous pratiquons dans les clubs.
    Serge LUDOT

  42. On nous prend pour des vaches à lait… un grand prix entre 60 et 90 euros, une licence à 100 euros, le seau de balles à 3 euros…hors de question de faire des frais supplémentaires…Ok la Ryder Cup c’est sympa mais faut pas nous prendre pour des cons!
    Je resterais faire les petites compets du dimanche avec papy mamy 🙂

  43. Comme résume la stat de Berto le golf est donc plus à ranger dans le camp du loisir en extérieur, on ne commence pas la compétition au sens strict à partir de 40 ans, on recherche plus la convivialité d’un groupe plus que la performance.
    Le golf n’échappe pas non plus au principe de Pareto avec son 80/20 (seulement 20% des golfeurs ont moins de 40 ans)

  44. Stats base FFG 2013
    07% des golfeurs ont moins de 20 ans
    12% des golfeurs ont moins de 30 ans
    80% des golfeurs ont plus de 40 ans
    63% des golfeurs ont plus de 60 ans

  45. Je rejoins tout ceux qui trouvent cette « super licence » incompréhensible… et contre productive !
    Les « petits Grands Prix » (sans idée péjorative, bien sûr) font partie de l’univers du golf et permettent la participation de nombreux « grands » amateurs, ce devrait être une préoccupation fédérale de les protéger, de les encourager,pas de les mettre en difficulté !
    Question dérangeante : L’ ancien Président de la FFG (Georges Barbaroux) aurait-il pris une décision aussi stupide ? J’en doute !…

  46. Grosse inquiétude quand même quant à ce badge, je ne pense pas qu’il fasse l’unanimité parmi les golfeurs, les GP réunissent des compétiteurs qui veulent se faire plaisir sur une compétition sur deux jours avec un parcours très bien préparé en règle générale, sans avoir pour autant la prétention de le gagner, c’est pourquoi nous avons refuser ces dernières années quelques joueurs ou tout du moins avons instauré une liste d’attente, je ne pense pas que ce sera le cas si la super licence est instaurée, les GP réunissent bien sur des joueurs de très bons niveaux mais n’oubliez pas ceux qui les « ventres mous » qui eux aussi font vivre les assos et chaînes de golf!! Quid des joueurs protégés? On entend parler d’une suppression, là aussi grave erreur car il s’agit souvent de jeunes qui n’auront pas nécessairement le budget pour disputer des GP et les Assos ne pourront peut être pas non plus intervenir systématiquement. On ne comprend pas une telle attitude de la Fédé…

  47. et si l’on regardait ce qui se passe localement:l’un des plus « gros » clubs bretons vient d’augmenter très sensiblement ses abonnements annuels (bien au delà de 50€) pour probablement anticiper sa régression du nombre de membres… Cette sensible augmentation ne se justifie pas autrement, ni par des investissements, ni par l’inflation.

    La volonté de démocratiser le golf serait-il déjà un échec ?

  48. Bonsoir,
    à la lecture de vos informations, et au visionnage des photos, le premier constat est l’absence de jeunes.
    N’est-il pas dommage de constater les méfaits des réseaux sociaux, la réforme des temps scolaires, les golfs de chaines ( ils se reconnaitront) qui semblent expliquer la baisse des licenciés jeunes sans présenter les enfants qui ont su représenter notre belle région.
    Alors bravo à Marine Talibart,Emma Roudaut, Manon Bruneau,Hugo Archer,Amaury Laurendeau et Victor Queinnec!
    Le temps parle pour eux.

  49. Très perplexe quant au sujet du « badge » qui risque de produire des freins supplémentaires à la dynamique nécessaire, aussi bien pour le golf loisir que sportif. L’un de va pas sans l’autre. Sans les GP de Cat 10 ou 9, pas de jeunes espoirs comme Candice à pouvoir franchir les marches suivantes. On risque de tuer les pépinières à une heure où le nombre de licenciés pose question. Ce n’est pas le moment de créer des barrières supplémentaires. D’où vient cette idée. Quel est l’objectif ? Inquiétant.

  50. J’ose espérer qu’en cette période de baisse de licenciés, baisse de compétiteurs dans les clubs et les grand prix, la Fédération va abandonner cette idée de SUPER LICENCE qui me parait avoir pour unique but de récupérer de l’argent pour financer la Ryder Cup (que le golf loisir finance depuis quelques années déjà) sans rien apporter aux joueurs.
    Une belle façon d’éliminer tous ces Grand Prix régionaux qui allient convivialité et golf de bon niveaux.

Comments are closed.