Quels Grands Prix pour 2012 ?

67
1399

La ligue de Bretagne compte actuellement 12 Grand prix y compris le championnat de Bretagne, ces compétitions réparties sur trois départements  (curieusement les Côtes d’Armor n’ont pas de Grand Prix) donnent des points pour le mérite national mais seul le Grand Prix de Bretagne à Dinard donne des points pour le WAGR (World Amateur Golf Ranking), ce classement Mondial est devenu une réference depuis que le golf est sport Olympique. En France 40 Grands Prix donnaient en 2011 des points pour le WAGR,  pour être pris en compte ces grands Prix doivent impérativement se dérouler sur trois ou 2 tours avec MP comme Dinard.  La Bretagne qui fait partie des grosses ligues (en effectif) ne peut rester à l’écart du concert Mondial…. Serge Ludot (président de la commission sportive) a son idée , il ne devrait pas tarder à répondre via « la bulle  » !  Et vous , chers nombreux  lecteurs (vous avez lu 2059 pages du site de la ligue samedi), quel est votre avis ?

67 COMMENTAIRES

  1. La ligue de Bretagne est frontalière avec 2 régions,son choix est naturel et limité, il n’en est pas de même pour les autres régions, en procédant ainsi on retourne à nouveau vers une organisation nationale qui existe déjà : ce n’est pas simple.

  2. Tout à fait d’accord avec Alain et Antoine, il faudrait pouvoir harmoniser les grand prix entre les 3 régions, et faire la part des choses, c’est a dire déterminer les grand prix qui n’ont plus lieux d’être vu leur catégorie sur les dernières années..
    Et sinon, le problème n’est pas le fait de gagner les grand prix en -3 ou en +3, c’est juste que si nous voulons avoir des grand prix intéressants et agréables a regarder pour les personnes qui suivent , et agréables a jouer pour les participants, il faudrait régler ces problèmes de drapeau une bonne fois pour toute.. Cela ne favorisera pas forcément les bons joueurs car le parcours deviendra scorable pour tous et c’est ce type de grand prix que nous voulons non? où les joueurs peuvent scorer et où toute surprise de vainqueur est possible,
    bref

  3. Encore merci à Jean Jacques d’avoir déclanché ces discussions sur les GP et nous ne pensions pas lorsque nous en avons discuté que nous aurions plus de 60 commentaires.
    Avec Mickael nous connaisssions une partie des demandes et nous cherchons des moyens pour y répondre.
    Pour la concertation avec les autres ligues elle se faisait déjà mais nous l’avons accentuée en prenant directement contact avec les clubs afin d’éviter la concurrence ainsi Baden et Queven ont avancé leurs GP¨pour ne pas etre en concurrence avec Sablé et Baugé et La Baule.
    Pour les GP sur 3 tours en plus de DINARD il y aura en 2012 RENNES et ST LAURENT et nous verrons s’il y a un impact sur la catégorie.
    Tout à fait d’accord avec Vincent il faut que les clubs améliorent leur communication et utilisent les relations des meilleurs joueurs.
    L’hébergement compte également ,en faisant attention au statut amateur,je le fais depuis longtempsà St Laurent et j’ai hébergé de nombreux joueurs chez moi
    aussi je pense qu’avec des efforts des membres on peut diminuer les coûts pour les Joueurs.
    J’espére que ce débat fera bouger les mentalités

  4. (jjlm – perso)Pour être référencé au « wordl ranking », un GP doit avor 3 tours, la ffgolf envoie les résultats vers le WAGR et ceux ci décident…. un GP catégorie 7 donne plus de points qu’un GP catégorie 8…..of course. Autre info: Un GP ne peut pas être « sponsorisé » par exemple: Grand Prix « Golfouest.fr » ou  » Citroen » c’est pas spossible…..en 2012 deux ou trois GP devraient avoir 3 tours…. Rennes c’est sur… peut être St Laurent… affaire à suivre…

  5. salut à tous,

    je lis avec attention tous les commentaires des uns et des autres. Nous sommes bien d’accord que ce que nous voulons c’est de rendre plus attractif nos grands prix; nous avons, selon moi, tout ce qui faut pour ça: parcours, motivations des uns et des autres, région attractive, etc….. En dehors des aspects économiques, obstacle difficile pour beaucoup, peut être faudrait il prendre conseils auprès des organisateurs de grands prix qui ont une bonne catégorie. Evidemment, je pense à nos amis dinardais, qui en connaissent un rayon en la matière, puisqu’ils acceuillent depuis bien longtemps un champ de joueurs suffisant pour avoir une bonne catégorie. Nous savons tous que les très bons joueurs amateurs se concertent entre eux pour savoir où ils vont aller jouer, et ainsi être sûr de se retrouver en nombre suffisant pour faire de ce grand prix, un 6 ou un 7 (voire mieux, on peut tjrs rêver!!). C’est certainement un gros boulot d’attirer tous ces joueurs, mais je crois, et merci à Dinard de confirmer, que c’est le seul moyen d’y arriver. Je suis beaucoup trop incompétent en la amtière pour pouvoir donner des leçons, mais ce serait pas mal de fouiller ds cette direction. Tous ces joueurs étudient le calendrier de près, et s’organisent en fonction. Il faut donc, peut être, et comme cela a déja été suggére, harmoniser le calendrier, et jouer de ses relations pour les décider à venir. La Bretagne mérite un calendrier de grands prix attractifs pour les meilleurs joueurs, cela permettant ainsi à des joueurs du coin d’un plus faible niveau d’être confronté à eux, et ainsi progresser. Pour avoir la chance de participer à Dinard (notamment en Mars), j’ai eu la chance de pouvoir jouer avec des mecs que je ne pourrais jamais côtoyer autrement; eh ben, c’est quand même vachement cool!!!
    Merci donc à tous ceux qui connaissent du monde (et il y en a, j’en suis sur: n’a t’on pas le président de la fédé dans nos contrées???) de voir ce qu’ils peuvent faire!!! Dinard a certainement à coeur de garder son leadership en matière de grand prix, mais d’autres « gros » grands prix seraient bénéfiques pour tout le monde!!

    Longue vie à nos Grands Prix, c’est vraiment trop sympa!!

    A bientôt pour la nouvele saison!!

  6. Pour ma part, effectuant quasiment tous les Grand Prix bretons depuis quelques années(avec Christelle), le Breiz Ranking était un moyen plaisant de se mesurer aux autres joueurs bretons,d’autres ligues utilisent un système similaire et font des listes de joueurs protegés (hors jeunes) par rapport à ce classement(ligue de Poitou charentes par ex).Par ailleurs je pense que l’attraction des compétitions sponsorisées pénalise largement les GP de clubs voisins, du coup beaucoup de joueurs(jeunes et moins jeunes) préfèrent jouer pour gagner un lot que des points hypotétiques au mérite.
    Le Breiz Ranking, dans cette formule ou une autre, permettait d’avoir un objectif différent que celui des élites et espoirs, sachant que dans beaucoup de grand prix, si l’on retire les plus de 30 ans(plein tarif),et les plus de 4 d’index, le champ de joueurs se verra largement diminué.
    Pour notre part, que vivent les Grand Prix Bretons, christelle et moi seront de la partie !!!!!!!!!!

  7. Bonjour à tous,
    je viens de lire une partie des commentaires et prendre connaissance par la même occasion des projets de la Ligue de Bretagne en matière de Grands Prix.
    pour ma part, j’aimerai que l’on rappelle les problèmes qui peuvent, outre le coût et la concurrence d’autres Grands Prix, empêcher les meilleurs joueurs français à participer à nos Grands Prix :
    1/ la distance avec leur lieu d’habitation
    2/ le manque de reconnaissance hormis celle du Grand prix de Bretagne (nombre de points plus importants): Attractivité
    3/ un choix de dates préférentiel (week end prolongé)

    Quelles solutions peuvent par conséquent être amenées, car c’est à mes yeux le point principal du débat :

    1/ Une demande de la Ligue à la Fédé pour obtenir un ou deux grands prix supplémentaires rentrant dans le classement mondial ? est ce possible ? il faut peut être jouer sur la fibre ryder cup 2018 pour faire avancer les choses et des projets qui ont permis à la fédé et à la France d’obtenir cette magnifique compétition !
    2/ Une publicité plus importante de nos joueurs ou représentants ?
    3/ la création de partenariats entre clubs, restaurants, hôtels, centres de vacances, association et ainsi proposer un package (inscription au grand prix, logement, transport) permettant aux joueurs de connaitre au mieux le coût final : ensuite aux ligues et aux associations de proposer une prise en charges pour leurs joueurs protégés

    Bien à vous

  8. Comme pour le classement des Ecoles de Golf en Bretagne, le « Breiz Ranking » permettait d’avoir une visibilité sur les joueurs bretons hors les « semi-professionnels » qui sont classé au « ranking national » (belle défense de la langue française, soit dit en passant…).
    Il doit y avoir une petite douzaine de joueurs bretons au « ranking national », il devait y en avoir plus de 100 la dernière année du « breiz ranking » (belle défense de la langue bretonne, soit dit en passant…).
    Une fois de plus, je regrette que l’élitisme (nécessaire) fasse disparaitre l’esprit « tous au golf ! », qui, pour moi, est aussi nécessaire !

  9. @Mickael
    Je disais dans mon message précédent que trop de GP tue les GP, pour y remédier une suggestion :En Bretagne il y a bon an mal an une douzaine de GP. Si l’on réduit drastiquement, après accord des intéressés Cad les responsables des 3 ligues de la région Ouest, à 4 GP par ligue, il y aurait 12 GP par saison ce qui serait largement suffisant aux joueurs de GP de faire évoluer leur index et pouvoir se « frotter » aux autres bons joueurs tout en restant dans des dépenses raisonnables. Bien entendu les GP tourneraient dans chaque ligue et là tout le monde serait content (peut être ?….) sujet à soumettre au prochain comité directeur de la ligue.

  10. Enfin, pour répondre à la concertation entre les 3 ligues, c’est compliqué car chaque club veut conserver « son » GP;
    par contre, nous essayons d’en tenir compte le plus possible…Par exemple, le GP de Baden est avancé d’une semaine pour ne pas tomber en même temps que celui de Sablé-Solesmes et nous sommmes en contact avec la ligue de Basse-Normandie pour essayer de reculer d’une semaine le GP de Granville afin qu’il ne tombe pas le même WE que celui de Ploemeur…

  11. Quelques remarques:
    @ Xavier: depuis cette année, les joueurs « protégés » sont également défrayés des GP qu’ils jouent en Bretagne, selon les résultats obtenus pour les > 17 ans(barème basé sur les points du mérite amateur); ils ont également « l’obligation » de jouer les GP bretons prioritairement, sauf s’ils jouent un GP de catégorie supérieure

    @ Alain: pour ce qui est du « Breizh ranking », le mérite national est suffisamment explicite pour « comparer » les joueurs bretons entre eux, d’autant que les meilleurs joueurs bretons jouent prioritairement en Bretagne

    Par contre, il est contraire aux règles du statut amateur de « défrayer » les premiers d’un tel classement…

    @ AFG: le classement régional des EdG permet d’avoir une visibilité (certes imparfaite…), un barème de toutes les EdG de la région dans le même classement

    Là aussi un mérite national des EdG existe mais toutes les EdG bretonnes ne sont pas (pour le moment…) représentées…
    Il fallait donc trouver un classement intermédiaire, fonctionnel dans la ligue voisine, qui n’empêche en aucun cas la gestion d’un mérite départemental!!!!!

  12. Je fais partie de ceux qui regrettent le « Breiz Ranking » qui était motivant pour les joueurs bretons, même si ce n’était que « pour l’honneur » !
    On s’en servait aussi pour le « classement des Ecoles de Golf du Finistère » que l’on avait créé il y a quelques années (Jeunes du Finistère qui marquaient des points au « Breiz Ranking » ou pas…). On a abandonné ce classement depuis, puisqu’il y a eu le classement de la Ligue de Bretagne en 2011.
    C’est dommage que, classiquement en France, les nouveaux responsables suppriment ce qui avait été fait « avant », au lieu de l’améliorer et le garder !
    Pour les aides aux joueurs, les réflexions de Xavier Blond sont très intéressantes et il faudrait donc sans doute, de façon assez simple, prendre la distance kilométrique (supérieur à 100 km par exemple) plutôt que « hors de la Ligue de Bretagne » !…
    Ce qui n’empèche certainement pas le besoin de concertation Bretagne-Pays de Loire-Basse Normandie pour les dates !!!

  13. Pour ce qui est du soutien des joueurs et joueuses bretons pour les GP en Bretagne,cela a existé avec le Breiz Ranking, classement obtenu sur les résultats en GP bretons et devait défrayer les premiers mais abandonné hélas….

  14. (mauvais clic) niveau équivalent on peut imaginer que la ligue de Bretagne puisse soutenir la présence de ces joueurs sur les GP bretons.

  15. Merci pour ces precisions.
    J ‘approuve comme tout le monde une politique de soutiens des meilleurs joueurs(euses) et espoirs bretons. Il est necessaire de soutenir le presence de nos joueurs dans les GP de niveau supérieur mais a GP de nivea

  16. Bonjour à tous,

    je voudrais répondre à l’interrogation d’Olivier concernant la prise en charge des joueurs protégés.

    Si cela n’a pas changé (quelqu’un me corrigera si besoin), les joueurs protégés ne payent pas leurs droits d’inscription aux grands prix en Bretagne par contre ils n’ont pas d’autres aides sur ces grands prix (frais d’essence, hébergement, …).
    Pour être aidé sur ces autres frais il faut qu’ils sortent de la Bretagne.

    Pour résumé, un joueur protégé (en général -25 ans) ne va pas payer son inscription à un grand prix breton (environ 35€ pour les plus vieux) mais va payer tout le reste, alors que si il sort de la ligue il va payer son inscription (toujours le même montant) mais sera aidé sur tous ces autres frais (parfois plus rentable pour lui du coup).

    Par exemple, un joueur habitant à Rennes sera défrayé sur ces frais en allant jouer le grand prix de Caen (180 kms) mais ne le sera pas si il va jouer le grand prix de l’Odet (220 kms).

    Il faudrait peut-être que la ligue permette aux joueurs protégés de profiter de leur subvention même sur les grands prix bretons afin qu’il ne soit pas tenté d’aller jouer le grand prix de la ligue d’à côté.

  17. Et une petite requete, je me doute que ce n’est pas forcement evident sachant qu’ils accueillent deja l’open …

    Mais un grand prix a Pleneuf, sur notre parcours breton qui accueille le challenge tour, ca serait beau quand meme !

  18. Bonjour a tous.
    La remarque de Nico V sur le planning n’a pas ete relevee, et pourtant je trouve que c’est l’un des problemes majeurs (en tout cas en 2011).
    On a commence l’annee par le GP de Dinard, pas de soucis.
    Puis le GP de Baden, qui est face au GP de Limere. Limere n’est pas tres loin pour les joueurs de l’ouest, et surtout l’occasion de jouer un parcours quasiment dans des conditions professionnelles (sur 3 tours, la pression du cut, les leaderboard, les joueurs)
    Ensuite Saint Laurent et Rennes (qui je crois restent egalement des « bons » grands prix bretons meme si les categories sont un peu en baisse.
    Vient l’Odet, avec cornouailles 15j apres. Peu de joueurs (notamment region Rennaise) vont faire le « double-deplacement » a 15j d’intervalle, surtout quand cornouaille tombe en meme temps que Caen. L’idee de « coupler » ces deux grands prix est a creuser je pense, meme si pas forcement evidente a mettre en place j’en conviens.
    Ensuite Valqueven … en meme temps que la Baule !
    Ce qui veut dire pour ceux qui joueront Caen a la place de Cornouaille et La Baule a la place de Valqueven … pas de GP en Bretagne entre le 20 juin et le 10 aout …

    Pour moi la Bretagne a une belle « avant saison » avec Dinard et Saint Laurent … puis de nouveau a partir du GP de Bretagne et en particulier nos deux derniers Grand Prix Cice – Saint Malo … Mais dans la « pleine saison » (juin-juillet-aout) nos grands prix sont un peu delaisses par les tres bons joueurs exterieurs (qui jouent le ranking et les gros tournois parisiens et du sud de toute facon) … donc ne nous compliquons pas la tache en divisant nos forces a l’ouest !

  19. Je viens de lire la prose des uns et des autres, tout n’est pas blanc, tout n’est pas noir. Ce qui a retenu mon attention c’est la remarque de Jean-François concernant le nombre de GP et les dates de ceux-ci par rapport aux dates des GP dans les ligues voisines. Trop de GP tue les GP. Il faudrait en réduire le nombre et que les responsables des compétitions des 3 ligues du grand ouest se mettent autour d’une table pour harmoniser les dates de ceux-ci comme cela se faisait il y a quelques années pour les promotions des différentes catégories de joueurs et joueuses.
    Bon courage.

  20. Felicitations, il est toujours interessant de voir s’animer le débat relatif au GP Bretons.
    Je m’etonne de lire une demande concernant la prise en charge des meilleurs index. Il me semblait pourtant avoir lu une liste de joueurs « protégés », signifiant aidés pour leur participation à ce type de compétitions. D’ailleurs quelle est le taux de participation de ces joueurs aux GP Bretons?
    Ne devrait-on pas faire de ces WE golfiques de competition un évenement dont le point d’orgue est le GP.Profitons des efforts souvent remarquables fournis par les personnes en charge des terrains pour reunir plus de golfeurs amateurs de competition et de challenge. Ne serait-il pas possible d’organiser les GP senoirs (voir creation GP MID AM)et peut etre un criterium sur les mercredi jeudi et vendredi.
    Favoriser l’accueil de joueurs qui le souhaitent chez certains joueurs « maison » lors de ces GP.Créer l’evenement doit permettre d’ attirer et/ou conserver les bons joueurs.
    Sortir de futurs champions passe aussi par la necessité de connaitre plus frequemment les conditions d’une pression (scores bas possible, public).

  21. Concernant les efforts financier pour « motiver » les joueurs, il faudrait plutôt récompenser le score, donc peut être les 5 premiers , avec deux séries (moins ou plus de 35 ).
    Cependant je ne sais pas si le statut Amateur le permet.
    Bravo pour la date du Championnat de Bretagne.

  22. Bonsoir,
    J’aime bien le terme « touristique » aussi. Lol
    Mais les mots ont un sens et quand on s’appelle « Association Sportive » l’objet c’est le sport, sinon on s’appelle « amicale ».
    En revanche je ne suis pas tout à fait d’accord sur la représentativité du club en grand prix. Mais pourquoi pas. Je suis un grand voyageur et je concours un peu partout, je vais peut-être envoyer la facture à mon AS.
    Pour en revenir aux GP, MID aux portes des seniors, j’y participe et je ne me plains pas. Les parcours sont toujours très bien préparés (comparé à ce que je rencontre au quotidien). Les drapeaux sont parfois difficiles (surtout pour mon niveau) mais je fais avec. Il est vrai que si les parcours étaient plus faciles les GP se gagneraient à -3 au lieu de +3, mais au final les meilleurs seraient toujours devant, il me semble.
    La difficulté des parcours ou le tarif « GP » ne sont pas les seules explications au « faible niveau » du champ. Certains GP recrutent d’autres non. Que veux-t-on? Du nombre ou de la qualité? Les deux? Alors il faut que nos GP recrutent dans les régions voisines. Comment? Ça c’est le boulot de nos élus régionaux (bon courage..). Peut-être en harmonisant les dates, en trouvant des accords de réciprocité avec les ligues voisines, en trouvant des solutions d’accueil.

    Bon golf

  23. Je ne suis pas intervenu avant mais je suis ce « débat » très intéressant de loin…La (les) solution(s) sont complexes (calendrier notamment…)…

    Pour répondre à la dernière remarque de Cédric, il n’est pas conforme au statut amateur et au cahier des charges des GP de faire un tarif préférentiel pour les meilleurs joueurs…Seul l’âge peut justifier un tarif différent;

    Par contre, je rejoins entièrement André-François: c’est le rôle de l’AS, dans son projet sportif, de rembourser l’inscription (a minima) de ses joueurs (certaines le font déjà) pour les inciter à participer et ainsi représenter le club, s’entraîner pour les divisions,…..

  24. Est-il envisageable de faire la gratuité pour les 10 meilleurs index (toutes catégories confondues ou pas) par exemple et les 5 meilleurs de la région?? On va certainement dire que c’est toujours les mêmes qui en profiteraient mais c’est grâce à eux que les GP prennent de la valeur. Il faut aussi le voir comme une source de motivation pour les « moins biens » classés…

  25. J’avais quitté le dialogue mais j y reviens car je vois enfin que vs abordez les finances.Vous voyez bien qu ‘au dela des remarques concretes et majeures de B.LE DROGO et Cedric.B concernant la simplification de vos parcours en GP ,l autre axe est bien d attirer les autres joueurs ayant le niveau requis mais qui sont calmés par les frais directs et indirects d un grand prix…
    DEVENEZ la premiere ligue a offrir vos grands prix!!Pas uniquement aux jeunes mais aussi aux autres categories..C est un MID AM qui vs parle et qui sait que bien d autres MID ou Séniors pourraient rejoindre les rangs des GP ..Que vos arbitres cessent de s inspirer des compets PRO concernant les drapeaux et autres et que vous responsables fassiez en sorte d attirer des entreprises ou Banques ou..pour financer votre circuit de GP BRETONS
    Faites tomber bos blazzers et au boulot..Dans 5 a 10 ans vous les aurez enfin vos cracks bretons..

  26. Il n’était pas question de donner « tout, tout cuit », mais d’avoir une participation aux frais de déplacements… et surtout pour les Jeunes !
    Dans un classement de Grand Prix apparait le nom du joueur, et… le nom du club ! Le joueur représente donc aussi son club, et, voir apparaitre régulièrement des joueurs d’un club dans, disons le premier tiers du classement, est bon pour l’image sportive du club !
    Mais il faut que ça intéresse : si c’est un club a vocation « touristique » uniquement (ou « Tupperware »)…

  27. Les index à partir de4.4 donnent des points mais un index de 4 donne 1 point alors qu’un index à+2 donne 9 points . Toute les modalités sont page 301 du vademecum.

  28. Je pensais que la catégorie d’un GP était calculée à posteriori en fonction du nombre d’index inférieurs a 4.5 ?

  29. Bonsoir,
    Au delà du fait que des association SPORTIVES s’orientent plus vers les animations Turpperware*,
    certaines AS sont très très riches…. d’autres moins.
    Alors le choix est fait de ne financer que les épreuves où les joueurs représentent le club.
    Un GP est une épreuve individuelle, ce n’est pas le club qui monte sur le podium c’est le joueur.
    Les « petites » AS ont déjà pas mal à faire avec l’enseignement (école de golf).
    Je ne suis pas sur que donner tout, tout cuit tout maché soit une bonne solution.
    Mais bon, ce n’est que mon point de vue.
    Bon golf

  30. C’est vrai que si toutes les A.S. (et pas seulement les « sportives » !) aidaient leurs joueurs a se déplacer, en particulier les Jeunes (< 21 ans par exemple), ça serait un bon "plus" pour la participation aux Grand Prix ! La Ligue pourrait peut être faire une motivation dans ce sens auprès des A.S. ?

  31. Je prends le train un peu en cours de route mais toutes les remarques lues sont très intéressantes et je ne peux rester muet.
    Merci à B Le Drogo pour sa conclusion et aux personnes à l’écoute afin de faire avancer les choses (Serge LUDOT et d’autres…). C’est un gros avantage que de voir les principaux acteurs des GP donner leur avis.
    Pour répondre à E Le Bris, le coût des GP peut, en effet, être un obstacle cependant il existe des alternatives. Je sais que certaines personnes seraient les premières à accueillir des joueurs/joueuses chez eux lors des grands prix. Cette organisation est mise en place par les clubs organisateurs pour des tournois pros (ex : Dinard Ladies Open) mais aussi sur l’Alps Tour et même le Challenge Tour. Une autre alternative est celle soulevée par Mr Pasquet avec les gros efforts fournis par le Golf de St Malo et le logement…
    En ce qui concerne les emplacements de drapeaux et les scores, il est quand même triste de voir des GP se gagner avec des +4, +6 ou pire. Certes le niveau en Bretagne n’est pas le meilleur mais où est passé le plaisir de jouer ? Je me souviens du 1er tour d’un GP de St Jacques 2009 où les drapeaux avaient été mis dans des endroits que la plupart des locaux n’avaient jamais vu. Du coup, aucun plaisir sur le parcours qui était magnifique grâce au travail monstre effectué par l’équipe des jardiniers.
    GP sur 3 tours ?? Bien sur !! Prenez le temps de regarder le nombre de tournois universitaires aux USA qui se jouent sur deux jours/trois tours (36+18)… Regardez ensuite le niveau de jeu qui nous sépare.
    Avec un peu de bonne volonté et d’honnêteté…

  32. Pour le cout d’un GP il faut savoir qu’après les frais payés il ne reste rien pour le club.
    Pour les joueurs certains clubs trouvent des hébergements chez des membres et peuvent aidés les joueurs c’est fonction de la politique du club (plus ou moins axée sur le sportif)
    La Ligue aide dans le cadre du statut amateur les jeunes meilleurs joueurs.
    Les catégories évoluent en fonction de la qualité des participants sachant que ce sont les joueurs ayant des index inférieurs à 1 qui sont déterminants or il y en a peu en Bretagne,d’autre part certains bons joueurs font des études de haut niveau et ont donc peu de temps disponble et quelque fois ces études se font loin de la Bretagne.

  33. Peut-être pas si simple que ça …
    Quid du coût d’un grand-Prix (70 euros + 2 nuits d’hôtel + repas + carburant fois x grands prix) ?
    Ce coût a t -il un influence sur la participation ?
    Les AS bretonnes aident-elles financièrement leurs joueurs ?
    Quand est-il dans les autres ligues ?
    Y a t-il un moyen d’inciter les bons index qui ne font jamais de Grand-Prix a y participer ?
    Le nombre de joueurs dans les GP « établis » (Dinard, Baden, Queven …) est-il en augmentation ?
    Comment évoluent les catégories de ces GP ?

  34. Soyons clair, que veut on?

    Améliorer le niveau du golf breton (c’est le seul point qui rassemble toutes vos remarques). Nous avons un grand nombre de vrais amateurs (en opposition avec les joueurs voulant en faire leur métier et consacrant donc leur journée à l’entrainement). Actuellement, ces joueurs ayant connu le haut niveau national et international ne participent plus aux grands prix, qu’ils soient régionaux ou nationaux. Ceci représente la cause principale de la faible catégorie des grands prix bretons.

    Il faut donc dans un premier temps réussir à les remotiver en leur proposant des parcours « abordables » y compris pour ceux qui ne s’entrainent plus. Ainsi, ils reprendront plaisir à venir joueur sans risquer de « galerer » sur les grands prix bretons.
    Avec des parcours plus simples, les index descendent…du coup, la catégorie des grands prix s’améliore peu à peu…et les grands prix deviennent plus attractifs pour les joueurs extérieurs à la ligue…et du coup, les jeunes bretons pourront accumuler de l’expérience auprès des joueurs venant d’autres ligues.

    Est ce difficile à comprendre? c’est une démarche en plusieurs temps mais elle a le mérite de permettre la réalisation de 2 objectifs: 1) améliorer le niveau des joueurs bretons et 2) augmenter l’attractivité des GP.

    C Q F D

  35. D accord avec Tom sur tous les points abordés…
    Pour les réactons excessives, c est normal lorsque l on cherche à améliorer les choses que l’on parle de ce qui semble poser problème plutot que des choses qui vont bien.
    Ce qui est dommage, c est que certains prennent comme critiques personnelles des constatations et des suggestions des joueurs ce qui n est évidemment pas le cas !
    Félicitation à Serge Ludot pour le changement de date du championnat de Bretagne par équipe.
    Sinon ce serait sympa que Rennes accueille un GP sur trois tours comme avant surtout que les greens sont à chaque fois magnifiques…

  36. Pour revenir sur ce que dit Nico V, pour avoir des grand prix de meilleur qualité , il serait peut etre plus intelligent de se mettre d’accord entre les club de Bretagne, Pays de Loire et de Normandie, afin de réunir un plus grand nombre de joueurs de haut niveau, et avoir des catégories qui se rapprochent des 8 voire des 7.
    Mr.Mossant, pour avoir fait partie des élites, et avoir pratiquer des stages boys avec l’équipe de France, je ne vois aucuns rapport entre vos propos et le fait d’avoir des drapeaux placés dans les pentes sur presque 1/4 des trous d’un premier tour de grand prix, N’importe quel type de joueur pourrait faire cette remarque, qui est pertinente et qui ne peut que faire avancer les chose.
    Entre des drapeaux placés dans les coins et des drapeaux placés dans les pentes, désolé mais il y a un monde !!!!

  37. Merci à Jean Jacques d’avoir généré ce débat,un seul regret c’est que certains sont excessifs que ce soit sur le fond ou sur la forme.
    Ceci dit cela prouve qu’il est difficile de contenter tout le monde en particulier pour les dates des compétitions car le calendrier est très chargé et les choix limités.
    J’ai toujours pour habitude de demander et de tenir compte des avis des joueurs.
    Pour les GP j’en parlerai avec J.N ARZUL concernant la difficulté des parcours et pour les 3 tours je dois voir ce sujet avec RENNES et 1 ou 2 autres clubs sur la faisabilité.
    Pour la qualité des parcours Bretons je ne partage pas l’avis de Charly car les gestionaires font la plupart du temps le maximum meme si certains peuvent faire mieux(ayant organisé les internationaux de France Mid Am à St Laurent les remerciements des joueurs pour la qualité du terrain me confortant dans ce domaine).
    Pour terminer il serait plus courageux de donner son identité quand on donne son avis.

  38. Mr MOSSANT, d’après votre message vous avez du vous renseigner sur ce que vous affirmer malheureusement vos sources ne sont pas bonnes.
    Avant de faire des remarques sur le niveau des joueurs, quel niveau avez vous pour parler ainsi ?
    Cela fait plus de 10 ans que je fais des GP , c’est également le cas pour Nicolas V, Charly et François E.
    Nous ne critiquons pas, nous sommes les premiers à vouloir donner nos avis pour que les choses avancent dans le bon sens, que ce soit dans l’amélioration du calendrier breton ou dans la qualité des grands prix car c’est dans l’intérêt de tout le monde.

  39. Mr Mossant vous êtes désormais légitiment sur la liste de NHN (naze de au niveau) établie par toutes les personnes qui vous liront. Pour moi le golf est un jeu. Et voir autant de scores négatifs comme ce fut le cas au grand prix de Val Queven cette année, je pense que ça devrait arriver plus souvent. Pour les joueurs, pour ceux qui les suive, pour le spectacle. Et les drapeaux difficiles font partie du jeu, c’est ce qui rend le golf amusant non?
    Idée de grands prix sur 3tours très séduisante!

  40. La si je peux me permettre Mr Mossant, vous y allez fort ! Je ne pense pas que vous ayez non plus un niveau golfique vous permettant tout et n importe quoi ? Si vous avez passe votre diplôme d organisateur de tournois, c’est que vous aviez les competences et je ne peux que vous en féliciter mais la façon dont vous « mouchez » des joueurs, cela me parait un peu limite. Je ne pense pas qu’il faille être reconnu comme Joueur de Haut Niveau pour donner un avis, de nombreux arbitres n’ont jamais joue un parcours en scorant moins de 80, comment font ils alors pour juger d’un emplacement judicieux sur un green ? Pourquoi ne pas prendre conseil auprès du Capitaine des jeux et greenkeeper locaux, ils connaissent parfaitement le parcours, les greens, les pentes ainsi que les vents dominants ? Le niveau des Gds Prix bretons est extrêmement faible et n attire pas les joueurs d autre ligues, pourquoi ? Je ne pense pas que l entretien soit seul en cause mais de nombreux golfs proposent, comme Saint Malo, de loger les joueurs. ils mettent en place une stratégie quelques mois avant leur événement en envoyant des courriers et des mails aux joueurs du ranking.
    Pour finir, je rejoins tout a fait Mede sur le Championnat de Bretagne et félicite Serge de sa réaction toujours aussi positive.

  41. Vous qui critiquez le travail des arbitres pour la placement des drapeaux, je ne pense pas que vous soyez sur la liste des SHN (sportifs de haut niveau) établie par le ministère des sports sur la demande du directeur technique national…..Quand vous y serez alors là vous pourrez critiquer et encore ?…..

  42. Il faut avouer qu’il y a eu un problème concernant les positions de drapeaux sur certains grand prix cette année. Evidemment on ne demande pas des drapeaux milieu de green sur tous les trous. Mais sur des parcours comme St Laurent, se retrouver avec des par 4 de plus de 400 mètres avec des drapeaux collés aux bunkers semble assez anormal et voir un grand prix comme celui-là se gagner en +8 est assez dommage…

  43. Je suis d’accord avec Charly et Nico V.
    La position des drapeaux peut etre surprenante le premier jour des GP… Normalement le placement standard implique 6 drapeux faciles, 6 moyens et 6 compliqués et le dernier tour pour départager les premiers des drapeaux dits de dernier tour.
    Moi ce qui me stupéfie, c est ceux qui pense qu un GP qui se gagne sous le par implique que le parcours était facile et que cela fait baisser le niveau…!
    est ce normal que sur certains GP avec des conditions parfaites, un champ de joueur de qualité, la victoire se joue en +8 avec SSJ +2 les deux jours…?
    Enfin, ce qui me parait plus problématique, c est imaginer qu un drapeau impossible va faire monter le niveau !!!
    d abord le challenge veut que celui qui prend le risque d attaquer un drapeau très difficile et réussi se retrouve en position très favorable par rapport à celui qui ne l a pas attaqué et qui s il rate, il paye sa prise de risque…mais penser que le drapeau difficile fait monter le niveau, en quoi ? les joueurs négatif ou proche de 0 d index savent gérer leur parcours et poser la balle au milieu du green quand le drapeau est impossible donc où est là dedans le niveau qui monte.
    De plus nico v a raison car avoir des positions plus faciles permet à certains joueurs d un niveau moindre de se meler à la lutte avec les meilleurs et à ce moment là les meilleurs doivent augmenter leur niveau de jeu pour gagner…
    Enfin quand Charly ou Nico font des commentaires, ils savent de quoi ils parlent, faites donc confiance aux constatations de ces très bons joueurs…
    Ps : @ Charly, je pense que ton super drapeau à 180m, il n est pas forcément du niveau de tous les joueurs du PGA tour…ahah

  44. Pour répondre sur les drapeaux dans tout les tournois il y a des drapeaux dit de type « facile » et des positions dite « de dernier jour ». En Bretagne, souvent, les drapeaux sont compliqué le 1er jour et plus simple le 2eme jour, leger manque de logique… Après, tout nos grand prix sont des grand prix de catégorie 9 il est donc aussi logique d’avoir des parcours plus simple qu’un grand prix de catégorie 4 car il y a de nombreuse personnes qui participe uniquement pour ce faire plaisir. Et ce faire plaisir avec des drapeaux dans les coins et dans les pentes pour jouer 90… Et pour répondre a Jacques, ici c’est la ligue de Bretagne pas le PGA Tour faut pas tout mélanger les drapeaux a 180m, 1m a gauche du Hors limite et 1m derriere l’eau avec vent contre gauche droite c’est pas forcement du niveau de tout les joueurs de GP…

  45. Le commentaire de Nico V me laisse me stupéfie quand il écrit que les drapeaux devraient être plus facile pour avoir des scores négatifs, c’est ce que l’on appelle le nivelement par le bas. C’est comme si, en athlétisme, on faisait couurir le 100 mètres sur 90 mètres en invoquant qu’ainsi les temps seraient améliorés. Avec de tels raisonnements comment voulez vous que nous arrivions à avoir des golfeurs au plus haut niveau mondial……C’est vrai il faut reconnaître qu’un grand prix ce n’est pas ce que l’on peut appeler du sport de haut niveau.

  46. Bonjour,
    Pour les gestionnaires, un GP sur 3 tours avec un cut devrait pouvoir tenir sur 2 jours 1/2.
    Pourquoi pas appliquer cette formule en test sur le championnat de Bretagne?

  47. Pour compléter les éléments de chacun, il y a eu cette année beaucoup de dates communes avec des ligues voisines (Caen / Cornouaille, Valqueven / La Baule, Ploemeur / Granville, Cicé / Omaha, …), le championnat de Bretagne n’a pas été validé comme un grand prix ce qui est dommage (pourquoi ne pas choisir un grand prix et s’en servir comme support du championnat de Bretagne, un terrain différent pourrait être choisi chaque année). Enfin je pense qu’il faut avoir un échange un peu plus poussé avec le corps arbitral concernant le placement des drapeaux pendant les grands prix. Un grand prix doit être l’occasion d’avoir un parcours challenging mais qui doit être réalisable et adapté au niveau des compétiteurs. Il n’y a pas de honte (au contraire !!!) à ce qu’il y ait des scores négatifs les jours de grand prix. Ce serait en plus une opportunité pour que certains index baissent et cela ferait remonter les catégories des GP !!!

  48. Je vais me faire hué mais je pense sincèrement que pour amener de bon joueurs aux tournoix il faut augmenter la qualité des parcours en grand prix… J’ai fais de nombreux tournois a Paris et dans le sud quand j’étais encore a Montpellier et les plus grosses catégorie sont toujours sur les parcours les mieux entretenu… La preuve avec Dinard chez nous… Pour ne citer personne quand on dit au grand prix de Cicé que les green était rapide et corrects… Aller voir au Cap d’Agde, à Vieille Toulouse, à Limere ou à Ozoir les green et les fairway… Attention, je ne dit pas que nos parcours sont mal entretenu il reste de très bonne qualité mais légèrement en dessous des golf ou il y a de très gros tournoi…

  49. Pour répondre à Patrice il n’est pas question de supprimer des GP sauf à la demande du club.
    pour Charly page 23 du vademecum il est précisé que le GP doit se disputer sur un seul terrain sauf dérogation de la Commission Sportive Nationale.

  50. Entièrement d’accord pour que la ligue de Bretagne mise sur des Grand Prix plus « cotés » avec 3 tours et des index inférieur à 4,4.
    Je pense par contre qu’il est nécessaire de garder le maximum de grand prix en Bretagne pour que les joueurs puissent se confronter les uns aux autres et ne fassent pas uniquement les compétitions de club.
    De plus, j’ai noté une participation importante de joueurs « mid amateur(n’ayant pas forcement un index en dessous de 4,4) » aux grand prix, or il y a des de épreuves fédérales réservées aux jeunes, d’autres réservées au seniors, si l’on restreint le nombre de Grand prix en Bretagne à 2 ou 3 Grand prix Elite, quelles compétitions fédérales individuelles restera-t-il aux autres joueurs ?
    Cordialement.

  51. J’ai bien noté les commentaires de tous et j’ai déja des éléments de réponse:
    Suite à la suggestion de MEDE du mois de septembre pour le Championnat de Bretagne par équipes et après consultation de différents responsables il aura lieu les 31 Mars et 1er Avril sur les golfs rennais D1 Hommes à CICE D2 Hommes à LA FRESLONNIERE et les Dames à RENNES.
    Pour les GP je suis favorable à créer 1 ou 2 GP élites sur 3 tours et je suis en négociation avec 2 clubs mais cela passera par un accord avec les gestionnaires et ce n’est pas évident avec le peu de dates disponibles après le calendrier national.
    Je suis preneur de toutes les suggestions réalistes.
    Serge LUDOT Commission Sportive

  52. Laissez donc les tops grands prix a ceux qui les ont depuis toujours et faites dans l’humilité.2 tours c est deja bien et faites venir les joueuses et joueurs de Bretagne ou des PDL deja en plus grand nombre..Ne mettez pas la charrue avant les …Trouvez plutot 2 ou 3 mecenes pour le financement et offrez vos grands prix.soyez novateurs

  53. Pour mémoire, il avait été envisagé, lors de la création des GP de l’Odet et de Cornouaille, de faire un « Grand Prix de Quimper » (« Kemper Open ? « ), une année à l’Odet et une année à Cornouaille, alternativement. Cela ne me paraissait pas « idiot », mais les dirigeants de l’époque n’avaient pas pu se mettre d’accord… dommage, je pense…
    Quand à faire 3 tours en deux jours, cela me parait un peu acrobatique au niveau organisation, et oblige effectivement à limiter le nombre de joueurs… à la moitié du nombre habituel, plus ou moins, et on revient au GP pour les « semi-professionels »…

  54. Trois tours ne veux pas dire trois jours (pas facile de se liberer trois jours, quoique beaucoup viennent la veille en reco) mais deux tours le samedi (effectif forcement lilité)et dernier tour dimanche.Pour répondre à Charly: on ne peut pas faire in GP sur deux sites….

  55. Je reviens juste sur un sujet vu au mois de septembre concernant la date du championnat de Bretagne par équipes.
    Est il envisagé de déplacer ce championnat entre le Trophée de Dinard qui se déroule au mois de mars et les divisions nationales fin avril?
    Car aujourd’hui le championnat de ligue par équipes est une simple compétition amicale de fin d’année pour réunir les joueurs.
    Il pourrait comme dans la majorité des autres petites ligue être un excellent moyen d’entrainement pour nos équipes.Il n’est pas trop tard pour changer.

  56. Je ne suis pas sûr qu’il faille jouer sur le seul tableau des « Grands Prix élite » : jouer 3 jours n’est pas facile pour les « amateurs »… cela n’est plus ou moins réservé qu’aux « semi-professionnels » (je pense que l’on voit ce que je veux dire) !
    Un programme mixte de GP « élite » et de GP « classique » (2 jours) me parait la bonne formule pour satisfaire tout le monde !

  57. Pour le gp de cornouaille, comme les parcours sont proche une grand prix odet-cornouaille ne serait pas envisageable ? 1 tour a l’odet 1 tour a cornouaille ? Juste une simple question !

  58. Pourquoi ne pas jouer sur la qualité et non sur la quantité?
    1 ou 2 gros grand prix par département ( 3 tours de stroke play ou 2 tours de stroke play + match play ) à des dates  » stratégiques » afin de faire figurer nos joueurs bretons dans le classement national, puis mondial.
    Il faut que l’on voit plus loin que notre petit cocon régional afin de ne pas être surpris lorsque nos joueurs vont jouer à l’extérieur.
    De plus avoir des grands prix qui rapportent des points pour le classement mondial fera venir les joueurs extérieurs afin de remplir les GP.
    Dites moi si je me trompe?

  59. Dommage pour le GP de Cornouaille, sur un magnifique parcours. En terme de suggestions, il me semblerait judicieux de « mieux » répartir le calendrier (meme si je sais que ce n’est pas toujours chose aisée), en laissant par exemple au moins 15 jours d’intervalle entre 2 GP. D’autre part, la formule GP+Criterium est à privilégier : cela permet à plus de joueurs d’un meme club de se déplacer, et cela créé parfois une ambiance plus sympa…

  60. En effet, je pense notamment qu’il n’y aura plus qu’un « Grand Prix » dans le Finistère, celui de l’Odet, celui de Cornouaille disparaissant très probablement !…

Comments are closed.