GP Cornouaille: François Erambour vient coiffer Angelo Larsonneur sur ses (anciennes) terres.

9
677

Avec une carte de 70 (-1) au second tour, le Dinardais François Erambour remporte le Grand Prix de Cornouaille et son premier grand prix. Il devance d’un petit coup Angelo Larsonneur en tête la veille. Le Rennais Antoine Lairy termine à une belle troisième place. Chez les filles facile victoire de Anne Adèle Gheerbrant. Voir les résultats . Photo: François Erambour. Photos
Breizh Ranking
Commentaires du vainqueur:2010-05-23 15_57_36

9 COMMENTAIRES

  1. Encore bravo à toi François pour cette belle victoire!

    Je fais également partie de ces joueurs qui se posent la question : Ou sont les joueurs protégés? Et plus largement : Ou sont les joueurs de GP tout simplement? Il est sur que plus il y aura de joueurs (et de bons joueurs) plus ce GP sera attractif, et je pense que la qualité de ce terrain le mérite. Après ce sont les joueurs qui sont acteurs, et c’est à eux de faire grandir les 2 GP finistériens, et notamment les joueurs finistériens! Un changement de calendrier est une option, mais si les GP de Queven et Rennes avaient lieu aux dates des GP de Cornouaille et l’Odet, y aurait il beaucoup moins de monde? Ce qui est sûr, c’est qu’avoir ces deux GP coup sur coup dans la saison ne doit pas beaucoup les aider!

  2. Il faut noter aussi que mettre les 2 grands prix de Quimper à une semaine d’intervalle complique un peu le déplacement des joueurs et joueuses de Rennes (2 heures de route). Peut-être que des dates plus éloignées entre Cornouaille et l’Odet permettrait d’attirer plus de monde.

  3. Mai et juin etant des periodes d’examens il est difficile pour des joueuses meme protégées d’etre sur les deux fronts en meme temps! pour notre part, le choix est evident les études! Il y avait aussi la Gaveau ou deux joueuses bretonnes jouaient à Lyon. Dommage pour ces grands prix mais les dates ne sont pas favorables 3 semaines en juillet libre de G.P en bretagne. A voir pour les autres années?

  4. Il est vrai que la participation des joueurs protégés par la Ligue de Bretagne donnerait plus de valeur à l’appellation  » GRAND PRIX « ‘

  5. Beaucoup de questions me sont posées lors des GP ou par mail et notamment : Ou sont les joueurs protégés de la Ligue ? ne faudrait-il pas instaurer une règle stipulant que les joueurs protégés « devraient » participer à X GP sur la saison ? ….. Je n’ai évidemment pas les réponses.

  6. Le problème ne vient pas de l’appellation Grand Prix mais du nombre de joueurs et joueuses qui s’y inscrivent !
    il est certain que les joueuses présentes auraient volontiers échangé leur coupe (acquise avec des scores peu glorieux)contre un plateau relevé de joueuses.

  7. Bravo au vainqueur chez les messieurs, mais peut on appeler Grand Prix dames une compétition qui n’a que trois participantes avec des scores aussi hauts ? Ne serait il pas temps que la Ligue de Bretagne ne galvaude plus l’appellation Grand Prix. (38 hommes – 3 dames).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.