Golf et rétention d’informations……

9
540

« J’ai reçu en fin de semaine dernière et ce week end, des mails me demandant pourquoi la presse régionale passait sous silence, l’Allianz golf tour de Pléneuf. Après vérification, il s’avère que le quotidien situé le plus à l’Ouest de notre région a parfaitement couvert l’évènement chaque jour (il était , il est vrai, partenaire). L’autre quotidien qui diffuse sur tour le grand Ouest, a suivi l’évènement également chaque jour…. mais uniquement sur le département « 22 », par contre en Ille et Vilaine, situé à une centaine de kilomètres de cet évènement international, le tournoi n’a pas été couvert en présentation, le 1er et 2e tour oubliés, un papier était présent dans le journal de dimanche…. et pas de résultats lundi (les mails de protestations provenaient d’ailleurs du « 35 »). Qu’en est -il dans les autres départements ? à vous de nous le dire en cliquant sur la « bulle » a droite de ce billet. L’objectif de cette mini enquête: savoir pourquoi le golf est-il traité de la sorte ? «   Réagissez en cliquant sur la bulle à droite de cette news.  (Webmaster)

9 COMMENTAIRES

  1. C’est aussi aux organisateurs de l’Open des Côtes d’Armor de se bouger Si ils veulent vraiment que leur évenements ai son article dans le OF.

    Le Télégramme et Ouest France sont tous deux à la fois Bretons et donc concurrents…
    Le Télégramme Sponsorise l’évenement…
    Est-il inimaginable qu’il puisse y avoir une entente entre les journaux ?!?

    Est-ce que M6 fais de la Pub pour « Question pour un Champion » ?!?!?

  2. Ne pas avoir le courage de citer nommément les deux quotidiens évoqués dans le commentaire, à savoir Le Télégramme et Ouest France, est la meilleure démonstration de ce que vous reprochez aux autres. Le Télégramme partenaire de la récente compétition de Pléneuf Val André. Le Télégramme qui est à l’origine du pro-am junior de Bretagne qui a lieu ce jeudi. Le Télégramme qui depuis trente ans suit le développement du golf en Bretagne, le Président Barbaret peut en témoigner. Le Télégramme qui chaque semaine dans ses pages locales commente et donne les résultats des compétitions de chaque club et publie en page sports les compétitions départementales ou régionales ne mérite en rien les reproches qui lui sont adressés.

  3. Pour participer à ce débat et avec l’expérience qui est la mienne, je ne pense pas que le golf n’intéresse pas le grand public. J’ai des arguments étayés qui me permettent de dire le contraire mais je voudrais rappeler qu’il y a 20ans ou plus le Tennis avait ces mêmes problèmes. En dehors de Roland Garros, il n’y avait guère d’articles sur le Tournois internationaux locaux. A l’époque Philippe Chatrier avait entrepris un effort important qui a permis au Tennis d’avoir sa place dans la presse locale qu’elle soit audiovisuelle-(internet-radio ou Tv) ou écrite-(magazines ou quotidiens) Aussi, je pense qu’il faudrait peut être s’inspirer de cela car sur les 11, voir 12 départements du Grand Ouest , un ou deux ont eu la chance de pouvoir suivre le déroulement de ce Challenge Tour à travers leur média local et habituel.

  4. Le golf en Bretagne compte 15 000 licenciés et plus de 20 000 pratiquants

    La compétition internationale qui vient de se dérouler à PLENEUF VAL ANDRE a réuni de grands noms du golf (vainqueur de l’Open de France, participant à la Ryder Cup…). Ainsi, les Ecoles de golfs de toute la Bretagne, les amateurs, les initiés, les professeurs…, tout le public était présent, conscient du fait qu’un événement avec un tel niveau sportif n’a lieu que 3 fois dans l’année sur le territoire national…

    Mais le golf en Bretagne n’est pas qu’un sport… En effet, je tiens à rappeler que nous avons 37 golfs répartis sur tout le territoire breton, représentant de nombreux emplois et un atout touristique important.
    Les collectivités locales ont bien conscience du poids économique de la filière, en tête desquelles le Conseil régional de Bretagne qui soutient l’événement depuis le départ et met en œuvre une politique touristique favorable au développement du golf en Bretagne.

    Dans ces temps difficiles, il est désolant de constater le peu d’intérêt du plus grand quotidien de l’Ouest envers un événement d’ampleur internationale, dont les retombées seraient bénéfiques pour la toute la Région, économiquement et sportivement.

    Bertrand Tessier, Président de la Ligue de Bretagne de Golf

  5. J’ai exactement le même avis et pense également que le golf est beaucoup moins populaire que le football ou le cyclisme à leurs yeux. La moindre course ou match inter-clochés a son article le lundi dans le journal des sports.
    Pourquoi pas un boycott ? Les ventes et les recettes publicitaires sont en chute libre, on vous l’offre même chez Mc Donalds en passant au Drive.
    Peut-être qu’une rencontre des instances dirigeantes de la Ligue de Bretagne de golf avec le responsable des sports pourraient être bénéfique ? Affaire à suivre… non pas dans le prochain Ouest France mais sur Golfouest bien sûr !

  6. Il n’y a pas de bulle à droite pour l’instant ! Tous les journaux régionaux ont du mal à prendre la dimension « nombre de golfeurs » et « intêret pour le golf » : Quand nous mettons des informations et résultats pour tout le Finistère (Championnat des Jeunes par exemple), rares sont les fois où l’on apparait sur une page plus que locale, c’est souvent au mieux la locale de la ville concernée, même si les joueurs viennent de tous le Finistère ! Il reste encore du chemin à faire pour avoir l’aura du foot où du vélo, voir du tennis ! 100 fois sur le métier, etc…

  7. je crois que le golf n’intéresse pas ce quotidien, ou plus exactement, ce quotidien n’a pas pris conscience du nombre de licenciés golfeurs dans la région.
    Ce n’est pas grave, je ne pense pas qu’il faille en faire une « affaire », le plus simple étant de ne plus acheter ce quotidien (c’est mon cas) et prendre les informations ailleurs.
    Par contre reconnaissons son coté pratique pour les obsèques…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.